Menu
RSS

Côte d’Ivoire/ Le président Ouattara fait libérer le prophète Kacou Philippe…

Côte d’Ivoire/ Le président Ouattara fait libérer le prophète Kacou Philippe… imatin.net

 

Depuis la nuit du mardi 16 août, le prophète Kacou Philippe est sorti de la prison de la Maca. Ce de la volonté du chef de l’Etat Alassane Ouattara qui a la faveur de la fête de l’indépendance a accordé la grâce présidentielle à plusieurs prisonniers dont le prophète Kacou Philippe.

 

Pour rappel, c’est le 13 mai 2016 que le représentant de l’église le Cri de minuit, le prophète Kacou Philippe a été arrêté par les éléments de la Dst. Son audition a durée plusieurs semaines avant d’être conduit devant le parquet.

Le procureur a requis une peine de 10 ans de prison ferme contre le prophète Kacou lors de sa première comparution. L’audience a été remise à la date du 3 juin 2016. Refusant les services d’un avocat, Kacou Philippe a souhaité lui-même défendre sa cause devant le juge Yéo. Mais ses arguments n’ont pas convaincus le juge qui l’a condamné à 1 an de prison assorti d’une amande. L’homme de Dieu a été condamné pour trois chefs d’accusation : le radicalisme religieux, la défiance à l’autorité publique et enfin l’incitation à la haine religieuse.
Pour mémoire, il faut indiquer qu’il avait été reproché au prophète Kacou Philippe d’avoir faire une caricature injurieuse du président Ouattara ainsi que de ses ministres. Vrai ou faux, cette information a été enregistrée dans l’ordre de la défiance à l’autorité publique.

Aujourd’hui, libéré, une dizaine de jours après la grâce présidentielle accordée par le chef de l’Etat, Kacou Philippe a retrouvé ses parents, ses proches et ses disciples. Mais le prophète est privé de ses droits civiques pendant 5 ans. En conséquence, il lui est interdit de prêcher l’Evangile pendant cette période d’astreinte.
Espérons qu’il soit obéissant à l’autorité publique. Pour ce qui est de sa guéguerre avec ses adversaires religieux, prions que tous fument le calumet de la paix et cette page soit tournée pour de vrai

Ange T. Blaise

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut