Menu

dailymotion-icon-jpg

Hiré: Après l’avoir violée, il abat la jeune femme devant ses enfants mineurs

Hiré: Après l’avoir violée, il abat la jeune femme devant ses enfants mineurs fratmat.info

 

Après avoir satisfait sa libido, le criminel abat la jeune femme avec son fusil calibre 12 avant de prendre la poudre d'escampette.

 

La population de Hiré, dans le département de Divo, est encore sous le choc. Et pour cause, le samedi 20 septembre, Coulibaly Adjara, âgée de 24 ans, a été violée et abattue par son violeur devant ses enfants âgés respectivement de 4 et 2 ans au quartier ‘’Dida’’ aux environs de 15h.

Selon son mari, Sanogo Adama, avant d'aller au champ, il lui a demandé d’aller faire le marché pour recevoir les personnes qui devraient aller l'aider dans sa plantation ce  dimanche. Après avoir fait le marché, elle retourne à la maison pour faire la cuisine. C'est en ce moment qu'un individu fait irruption.

Le quidam, après avoir lutté avec Coulibaly Adjara, réussit à la maîtriser et la viole.Après avoir satisfait sa libido, le criminel abat la jeune femme avec son fusil calibre 12 avant de prendre la poudre d'escampette.

C'est son enfant âgé de 4 ans qui court alerter les voisins. Ces derniers se rendent sur le lieu et trouvent la victime gisant dans une mare de sang. Ils informent la brigade de gendarmerie et le commissariat de police. Ceux-ci arrivés sur le lieu du drame, ont procédé au constat d’usage.Le sous-préfet de Hiré informé, donne à son tour l’information au préfet de région, Kpan Droh Joseph.

Il s'est rendu, ce dimanche 21 septembre, à Hiré en compagnie du substitut résident du procureur, du commandant de la compagnie de la gendarmerie, du chef de district de police de Divo et du maire de Hiré pour apporter la compassion du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et de la Sécurité à la famille éplorée.Il a profité de cette occasion pour adresser un message à la population de Hiré sur les antennes de la radio Watta. " Population de Hiré, je vous demande de collaborer avec les forces de sécurité de votre ville en dénonçant les malfrats qui opèrent dans votre commune. Vous les connaissez.

Ils sont parmi vous. Depuis l'installation des deux mines d'or, l'insécurité  s'est accrue avec la présence des orpailleurs. Aidez les forces de l’ordre à assurer votre sécurité", a  lancé le préfet Kpan Droh Joseph.La victime a été inhumée ce dimanche au cimetière  municipal de ladite ville. Une enquête a été ouverte pour arrêter le malfrat.

Soumaïla Bakayoko
Correspondant régional   

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

Monsaphir Internet-TV

Côte D´Ivoire (Elfenbeinküste)   

Port-Bouët Sogefiha 
12 BP  2560 Abidjan 12
 
Tél :  00225-01 37 90 86

 

Allemagne (Deutschland)

Postfach 10 27 03
45027 Essen
Deutschland

Tél : 0049-15210257642
monsaphir.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.