Menu
RSS

Côte d'Ivoire: Boundiali, un instituteur espionné et traqué par la Direction régionale pour avoir employé le mot « sauvage »

Côte d'Ivoire: Boundiali, un instituteur espionné et traqué par la Direction régionale pour avoir employé le mot « sauvage » koaci.com

 

Un instituteur de l’EPP Dossafè à Boundiali a reçu une demande d’explication écrite, notifiée par la Direction régionale et faisant un état d’un exposé des faits qui l’incrimine.

 

Dans la lettre, le Directeur Régionale mentionne des publications effectuées par l’instituteur sur le réseaux social Facebook via son compte personnel.

Voici quelques propos illustrateurs des reproches adressées à ce fonctionnaire d’Etat :
- Vous avez écrit dans un post sur votre page facebook en date du 07/10/2016 :
« Suite et fin de la tournée sauvage de mobilisation, militants et sympathisants du MIDD (Mouvement des Instituteurs pour la Défense de leurs Droits), Section Boundiali avec à sa tête le Secrétaire général local (…) ». Et d’ajouter, « dans un post vous terminez par : sauvagement votre honneur et dignité. »

C’est donc à la vue de ces publications que le Directeur régional demande une explication à l’instituteur en question. « Je vous demande de m’expliquer, pour l’instituteur que vous êtes donc éducateur, ayant des droits qu’il prétend défendre (au mépris de ceux des enfants) ce que signifient les termes sauvages et sauvagement » ordonne-t-il.
Cette lettre porte le cachet du Lundi 17 et il est donné 48heures au récipiendaire pour y répondre.

Pour rappel, plusieurs fonctionnaires de l’enseignement primaire ont été révoqués pour refus de faire cours les mercredis comme décidé par la tutelle à leur grand dam. Notons par ailleurs qu’une rencontre a finalement eu lieu entre la Ministre Kandia et Mesmin Comoé, chef de file des contestataires. Ces deux acteurs de l’éducation nationale c’était promis mutuellement un conflit « sauvage ».

EPP Dossafe a Boundiali 987456

Saxum, Abidjan

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut