Menu

dailymotion-icon-jpg

Côte d'Ivoire: Mamadou Koulibaly se prononce sur l'affaire Soro

Côte d'Ivoire: Mamadou Koulibaly se prononce sur l'affaire Soro koaci.com

 

A l’occasion de la présentation des vœux à ses militants, Mamadou Koulibaly s’est prononcé mercredi sur, l’affaire des écoutes téléphoniques attribuées à Guillaume Soro et Djibril Bassolé et qui plombent actuellement les relations entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

 

Le président de Lider se demande pourquoi depuis le début de l’affaire, une commission d’enquête parlementaire n’a pas été mise en place pour clarifier les choses.

Il a aussi invité l’Etat à ne pas protéger certains de ses concitoyens qui s’associeraient à la déstabilisation des Etats voisins.

« Pourquoi depuis le début de ces événements, on n’a pas encore vu de commission d’enquête parlementaire se mettre en place pour tirer au clair cela ? Est-ce que tout le parlement, est-ce que l’Etat ivoirien sont d’accord avec ? », A interrogé l’ancien chef du parlement, avant d ‘expliquer.

« Dans des affaires de ce genre, on met en place une commission d’enquête parlementaire. C’est tout. Si on soupçonne Mamadou Koulibaly d’avoir monté un coup d’Etat dans un pays voisin, si le pays voisin accuse Mamadou Koulibaly, au lieu de faire du bruit, les instances républicaines, en l’occurrence l’Assemblée nationale, mettent en place une commission d’enquête parlementaire pour aller enquêter, comprendre si oui ou non quelque chose s’est passé, pourquoi ça s’est passé, quels sont les tenants et aboutissants, quelles sont les conséquences. Or, jusqu’à présent, à moins que je sois mal informé, cela n’a pas eu lieu », et de poursuivre.

« Un Etat se gouverne de façon formelle, pas par papotage. Il faut espérer que notre Côte d’Ivoire puisse renouer avec le respect du voisinage, des pays voisins. Que personne ici ne puisse s’autoriser à aller fomenter des coups d’Etat dans un pays voisin. Et que si c’était le cas, que l’Etat n’intervienne pas pour protéger ces personnes. Le plus grave serait de protéger ceux qui le font, alors qu’on a une loi sur le terrorisme ici. »

Koulibaly a également commenté la décision du bureau de l’Assemblée nationale qui au cours d’une réunion mercredi, a exigé l’annulation par le Burkina du mandat d’arrêt émis contre Guillaume Soro.

« Le Parlement ivoirien sermonne, juge et condamne les émetteurs du mandat d'arrêt puis souhaite aller à Ouaga s'informer. Quelle diplomatie? », A-t-il commenté via internet.

Ouagadougou a émis un mandat d’arrêt contre l’actuel numéro deux du pays selon la constitution ivoirienne, pour son implication dans le coup d’Etat manqué de Gilbert Diendéré en septembre dernier. Abidjan a dénoncé la procédure et promis regeler l’affaire par voie diplomatique.

Donatien Kautcha, Abidjan

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

Monsaphir Internet-TV

Côte D´Ivoire (Elfenbeinküste)   

Port-Bouët Sogefiha 
12 BP  2560 Abidjan 12
 
Tél :  00225-01 37 90 86

 

Allemagne (Deutschland)

Postfach 10 27 03
45027 Essen
Deutschland

Tél : 0049-15210257642
monsaphir.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.