Menu

dailymotion-icon-jpg

Côte d’Ivoire : Le président centrafricain sollicite Ouattara pour "une aide à la conférence des donateurs" afin de relever son pays

Côte d’Ivoire : Le président centrafricain sollicite Ouattara pour "une aide à la conférence des donateurs" afin de relever son pays abidjan.net

 

Le président centrafricain Faustin Touadera a sollicité lundi à Abidjan le soutien de son homologue ivoirien Alassane Ouattara, en vue de la conférence des donateurs et bailleurs de fonds qui se tiendra le 17 novembre à Bruxelles, au bénéfice de la Centrafrique qui a amorcé une sortie de crise.

 

"Nous sommes venus vous solliciter pour que vous portiez votre voix à la conférence des donateurs et des bailleurs de fonds à Bruxelles pour que les partenaires puissent nous aider" a dit M.Touadera.

Le président centrafricain qui estime que son homologue "a une voix qui porte", l'a sollicité afin de les aider dans la mobilisation des ressources.

Il a aussi ajouté que "la crise que la Centrafrique a connue est d’abord un problème de sous-développement, et avec l’apport de certains bailleurs nous pouvons relever la Centrafrique".

M.Touadera a en outre expliqué être venu "discuter avec la Banque africaine de développement (BAD), pour soutenir la stratégie que nous présentons aux bailleurs pour le développement de la Centrafrique"

Depuis le coup d'Etat du 24 mars 2013 par les rebelles de la Seleka contre le président Bozizé, la République Centrafricaine affiche le visage d’un pays politiquement instable, économiquement faible, et dans lequel le niveau d’insécurité dans l’arrière-pays reste une source de préoccupation.

HAN

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

Monsaphir Internet-TV

Côte D´Ivoire (Elfenbeinküste)   

Port-Bouët Sogefiha 
12 BP  2560 Abidjan 12
 
Tél :  00225-01 37 90 86

 

Allemagne (Deutschland)

Postfach 10 27 03
45027 Essen
Deutschland

Tél : 0049-15210257642
monsaphir.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.