Menu
RSS

Côte d´Ivoire : Chômage: Le taux estimé 5,03% en Côte d’Ivoire, selon l’AGEPE

Côte d´Ivoire : Chômage: Le taux estimé 5,03% en Côte d’Ivoire, selon l’AGEPE fratmat.info

 

Le taux de chômage en Côte d’Ivoire est estimé 5,03% selon les résultats de l’enquête emploi de 2013, a fait savoir, le mardi 20 janvier, le chef de division à l’observatoire de l’emploi de l’Agence d’étude et de promotion de l’emploi (Agepe), Foa Bi Zaro Francis.

 

C’était au cours d’une formation des journalistes sur les concepts et indicateurs d’analyse de l’emploi au Bureau international du travail (Bit) d’Abidjan.« La population en âge de travailler (14 ans et plus) est estimée à 14.501.981, soit 65,5% de la population totale (23.123.026). La main d’œuvre de la population ivoirienne est estimé à 55,7% et la quasi-totalité de la population (97,7%) est en emploi dont 5,03% au chômage, 67% de la population est en emploi indépendant, 25% en emploi salarié et 8% en aide familiale », a révélé M. Zaro.L’emploi salarié occupe la part la plus faible des emplois

« L’emploi salarié occupe la part la plus faible des emplois. Les rémunérations y sont plus élevées que dans l’emploi indépendant. Le salaire mensuel moyen est estimé à 105.731 Fcfa dans les empois salariés alors qu’il est estimé à 57.657 Fcfa dans l’emploi indépendant non agricole », a-t-il expliqué. Aussi, a-t-il indiqué que l’emploi salarié est essentiellement dominé par les contrats non écrits. « Sept emplois sur 10 ne font pas l’objet de formalisation par un contrat écrit », a-t-il précisé.Selon M. Zaro, sept chômeurs sur 10 sont des chômeurs de longue durée, c’est-à-dire au chômage depuis au moins un an. Le taux de chômage est plus élevé à Abidjan (10,9%) ainsi que dans les autres milieux urbains (6,8%). Il est également plus élevé pour les jeunes (7,3% pour les 14-35 ans) et les femmes (6,6%).L’enquête emploi de 2013, montre encore que le secteur d’activité le plus actif est l’agriculture. Elle emploi 43% de la population ivoirienne, suivi du secteur des services (26%). L’industrie a le plus faible taux (13%). 49% de la population est dans le secteur informel non agricole.Les vendeurs de charbon… sont en emploi

Le directeur de l’observatoire de l’emploi, des métiers et de la formation, Koné Pénatien a défini l’emploi comme étant la réalisation de toutes activités en vue d’une rémunération ou d’un profit. "Partant de cette définition, les gérants de cabine, les vendeurs de charbon, ceux qui font les cours à domicile sont tous en emploi", a-t-il cité en exemple.« Le taux de chômage n’est pas le meilleur indicateur du marché de l’emploi. Les trois composantes du marché de l’emploi sont la main d’œuvre, l’offre de la main d’œuvre et l’offre potentielle de la main d’œuvre », a signifié M. Koné.L’enquête emploi est annuelle avec un budget de 300 millions F CFA par an et tous les 2 ans une autre enquête sur le secteur informel financé à hauteur de 125 millions F CFA sera aussi menée. L’enquête emploi 2014 est prévue en 2015, a fait savoir Koné Pénatien.

Esther N’Guessan
Correspondante communale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

Abla Pokou incarnée à Reutlingen-Allemagne par l´Ong-Anouanzè

[SIGPLUS_EXCEPTION_DEPENDENCY_MISSING] Le module sigplus doit être utilisé conjointement avec le plug-in de contenu sigplus. La dernière version de la distribution sigplus est disponible BitBucket. E plug-in doit être activé pour que le module fonctionne.