Menu
RSS

Décès de "GG Vikey" hier:Une icône de la musique africaine s’en est allée Spécial

Décès de "GG Vikey" hier:Une icône de la musique africaine s’en est allée actubenin.com

 

L’artiste béninois Gustave Gbénou Vikey alias ‘’GG Vikey’’ ou le "Georges Brassens du Bénin" n’est plus. Alité depuis plusieurs mois, il est décédé hier mercredi 15 mai 2013 à l’âge de 79 ans.

Auteur, compositeur, guitariste, "GG Vikey" a été influencé par le Nigérian Bobby Benson. "Gentleman Vikey", une reprise de "Gentleman Bobby" de son idole, demeure son titre le plus populaire.

Enfant de Bopa, (département du Mono née en 1944, cette icône de la musique béninoise et africaine se fit connaître dès 1965 par son jeu de guitare, sa voix et ses textes et devint le chanteur préféré des dames.

Panafricaniste convaincu, l’artiste revient au devant de la scène en 1999 avec la compilation "Bénin Passion" réalisée par Jean-Luc Aplogan et Oscar Kidjo qui réunit les grandes pointures des années 1960 (El Rego, Edia Sophie, Gnonnas Pedro, Sagbohan Danialou, Joseph Tao, Clément Mélomé et bien sûr G.G. Vikey).

Suivra l’album G.G. Vikey, chantre de la négritude produit par Diapy Diawara de Bolibana, un hommage à sa remarquable technique de guitare (Bolibana).

Le 30 Avril 2003, Chantal Compaoré, première Dame du Burkina Faso lui a remis pour son titre " Vive les mariés " un prix d’honneur à l’occasion de la troisième édition des " Kounde d’or ".

Son talent de poète sera aussi reconnu.

En effet, à l’occasion du Salon des lettres africaines de Cotonou, le Professeur Guy Ossito Midiohouan invitait les organisateurs à éditer les textes de celui qu’il considère comme "le meilleur poète béninois des années 60" et plusieurs autres titres.

Ses œuvres pour la Nation béninoise seront aussi célébrées de son vivant. G.G Vikey a été fait en octobre 2011, Commandeur de l’Ordre national du Bénin. L’ancien inspecteur des impôts avait occupé divers postes dans la Fonction publique béninoise. Il avait été notamment le premier Directeur général de la Loterie nationale du Bénin.

Jules Yaovi Maoussi

 

 

Media

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut