Menu
RSS

UN ADEPTE DE L'ARNAQUE AU ''LOVE TCHAT'' ÉPINGLÉ

UN ADEPTE DE L'ARNAQUE AU ''LOVE TCHAT'' ÉPINGLÉ cybercrime.interieur.gouv.ci

 

« FRANÇOIS CHARRON » ET « CHARRON BEATRICE » sont les noms sur les réseaux sociaux de DOU YAPO PIERRE âgé de 29 ans, de nationalité ivoirienne. Suspecté d'avoir des activités cyberdélinquantes, il a été mis aux arrêts par les fonctionnnaires de police, de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC).

 

Il a été interpellé alors qu'il était en compagnie d'un individu récherché et pris par la PLCC, dans la commune de Koumassi.

L'analyse approfondie de tous les éléments en sa possession, par le Laboratoire de Criminalistique Numérique de la Direction de l'Informatique et des Traces Technologiques (DITT), a révèlé que le suspect possèdait 2 faux profiles. Il était à la fois un homme et une femme de type européen, de nationalité française. De nombreux messages coquins de ces 2 profils, échangés avec des personnes de race blanche, ainsi que des demandes d'aides d'argent accompagnés d'histoires attendrissantes ont été découverts.

« Je suis un cyberescroc et je pratique l'arnaque aux sentiments…..,j'ai deux faux profils ''FRANÇOIS CHARRON'' et ''BEATRICE CHARRON''. Je suis à la fois une femme et un homme ça dépend. Quand j'échange avec des femmes je suis une personne du sexe opposé, vice et versa. De cette activité j'ai eu environ 3 200 000 FCFA soit 5000 EUROS» dixit DOU YAPO PIERRE.

Pour utilisation frauduleuse d'éléments d'identification de personne physique et escroquerie sur internet, le suspect a été mis à la disposition du Parquet d'Abidjan, pour répondre des actes qui lui sont reprochés.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut