Menu

dailymotion-icon-jpg

SOCIETE/ COTE D’IVOIRE : LANCEMENT DU FORSCI (LA NOUVELLE PLATE FORME DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE). LE PARI REUSSI DE PULCHERIE GBALET ET SES CAMARADES Spécial

SOCIETE/ COTE D’IVOIRE : LANCEMENT DU FORSCI (LA NOUVELLE PLATE FORME DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE). LE PARI REUSSI DE PULCHERIE GBALET ET SES CAMARADES

Pari de la mobilisation réussi pour le forum des organisations de la société civile ivoirienne (FORSCI) dans la matinée du vendredi 14 avril 2017. A la grande salle de conférence de l’INADES Formation à Abidjan-Cocody, cette nouvelle faitière ivoirienne qui regroupe des organisations syndicales et patronales, des organisations non gouvernementales, des associations professionnelles, des organisations caritatives, et des organisations religieuses, a procédé au lancement officiel de ses activités, par une sympathique cérémonie.

Au moins une vingtaine de ces organisations y étaient représentées et une foule de journalistes étaient présents pour la circonstance. Donnant les motivations de la naissance de cette nouvelle plate-forme, Pulchérie Edith Gbalet (coordinatrice du FORSCI) a présenté la vitrine très peu reluisante d’une cote d’ivoire gangrénée par de nombreux maux qui compromettent la cohésion sociale depuis le 24 décembre 1999 ; notamment « le non-respect de la légalité qui produit des atteintes aux droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels, ainsi que des régimes oppressifs et des conflits.

FORSCI 05 a

L’incivisme aggravé, l'impunité sous toutes ses formes, l'opacité manifeste dans le mode de passation des marchés publiques, la paupérisation généralisée due à la cherté de la vie, la prévarication et l'indice quasi invariable de la courbe de corruption, l’insécurité sous toutes ses formes, les agressions à ciel ouvert des groupes de personnes qui se surnomment eux-mêmes ‘’ les microbes’’ » etc...La coordinatrice du Forsci déplore que face à cette situation la société civile soit restée « ...timorée et inopérante, tandis que les populations subissent diverses frustrations accumulées ». C’est donc, selon elle, dans le but de parer à cette situation qu’est née le forum des organisations de la société civile ivoirienne (FORSCI).

FORSCI 02 a

Et pour pleinement jouer le rôle qu’il s’assigne, celui de contre-pouvoir indépendant du pouvoir de l’État et de tout autre pouvoir pouvant compromettre ses droits, le Forsci veut être une société civile responsable, porte-voix du peuple. C’est pourquoi il ambitionne travailler, entre autres, à la moralisation de la société ivoirienne par la constitution d’un cadre d’échange, de concertation et de mutualisation des énergies des organisations de la société civile, au renforcement des capacités et de l’expertise sectorielle ou thématique des organisations de la société civile, et de mener des actions de sensibilisation, de lobbying et de monitoring dans la mise en œuvre des politiques publiques. Réunir les conditions de formation sur les droits de l’homme en général, contribuer au renforcement du dialogue social et de la démocratie et participer à l’élaboration des politiques publiques ainsi qu’à leur suivi et évaluation sont également des points cités au nombre des objectifs du FORSCI.

FORSCI 03 a

Comme pour conforter Pulchérie Edith Gbalet qui avait à ses côtés, à la table de séance, Jean-Yves Abonga le secrétaire général de l’intersyndical des fonctionnaires de cote d’ivoire (IFCI), l’on a noté de nombreuses contributions dans la salle et des motions de soutien de la part d’autres acteurs de la société civile.

FORSCI 04 a

La présence des ONG ‘’regard citoyen’’, ‘’Le Cri du peuple et des enfants Boundy victimes ,selon eux-mêmes, de l’expropriation injuste de leur maison part un homme d’affaire libanais avec des complicités au sein de l’appareil judiciaire ivoirien, celle d’une délégation du syndicat national des pompes funèbres de cote d’ivoire conduite par son président Kouamé Kra Boniface, celles du syndicat des investisseurs de l’agro-business venus se confier au Forsci, ont été interprétées comme une marque de confiance qui augure d’un bon départ pour Pulchérie Edith Gbalet et ses camarades.Tant leurs dossiers suscitent un grand intérêt pour les habitants de la cote d’ivoire.

FORSCI 06 a

Lucien Déconens

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

Monsaphir Internet-TV

Côte D´Ivoire (Elfenbeinküste)   

Port-Bouët Sogefiha 
12 BP  2560 Abidjan 12
 
Tél :  00225-01 37 90 86

 

Allemagne (Deutschland)

Postfach 10 27 03
45027 Essen
Deutschland

Tél : 0049-15210257642
monsaphir.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.