Menu

dailymotion-icon-jpg

TREVE SOCIALE EN COTE D’IVOIRE/ L’IFCI ET LA PLATE FORME PFN DONNENT SEULEMENT UN MOIS A OUATTARA

TREVE SOCIALE EN COTE D’IVOIRE/ L’IFCI ET LA PLATE FORME PFN DONNENT SEULEMENT UN MOIS A OUATTARA monsaphir.tv

A l’issue de la première assemblée générale commune de leurs deux grandes faitières l’IFCI et la PFN, le 26 avril dernier, les fonctionnaires de cote d’ivoire s’étaient suspendus aux lèvres du chef de l’état ivoirien Alassane Ouattara, pour décider de la conduite à tenir, face aux balbutiements des négociations entre le gouvernement et les organisations professionnelles du secteur public. Après le discours ténu par Alassane Ouattara à l’occasion de la fête de travail le 1er mai dernier au palais présidentiel d’Abidjan, ils se sont retrouvés ce 3 mai 2017 au lycée professionnel de Yopougon pour analyser la situation et prendre les mesures qui s’imposent.

Aux termes de chaudes discussions entre les fonctionnaires, une décision vient d’être prise. Seulement le mois de mai 2017 est accordé au président Ouattara pour s’imprégner du dossier sur le stock des arriérés (SDA) et les incessantes entraves à la liberté syndicale. Pendant ce temps, le directoire poursuivra les négociations avec le premier ministre et le vice président, afin de consolider les acquis et même parvenir à vider le contentieux.

Dans une salle de conférence pleine à craquer, les membres de l’assemblée générale conjointe extraordinaire de l’Ifci et de la plate-forme nationale des organisations du secteur public ont échangé longuement avant d’arrêter cette position. Les syndicalistes commis par la base réclamant immédiatement un préavis et un mot d’ordre de grève pour le lundi 8 mai 2017, alors que les leaders syndicaux avaient une autre lecture des choses. Il aura fallu toute la sagesse de Jean Yves Abonga et Gnagna Zady pour ramener leurs camarades à une position plus modérée.

AG des fonctionnaires ci 36598

C’est que le président de la république, estimant n’avoir pas été suffisamment imprégné du dossier a sollicité une trêve sociale supplémentaire de deux mois pour s’informer de tous les contours des revendications corporatistes des fonctionnaires, avant de prendre une décision. Pour les syndicalistes dans la salle, cette posture d’Alassane Ouattara ne peut pas être sérieuse, puisqu’il n’est pas croyable que des ministres commis par le gouvernement pour discuter en son nom fassent un faux rapport au chef de l’état.

La sortie du numéro un ivoirien cacherait donc des intentions non avouées ; notamment les tourner en bourrique et les prendre à l’usure. Pis, le fait qu’il ait exposés leurs salaires comme l’avait fait quelques mois plus tôt la ministre Kandia Camara dénoterait, selon eux, d’une volonté manifeste de les exposer à la vindicte populaire, « Alors qu’en réalité ces prétendus salaires qui seraient les meilleurs de la sous région ne reflètent pas la réalité » selon les intervenants.

AG des fonctionnaires ci 136598

C’est pourquoi les syndicalistes ont dénoncé cette pratique et exigé un engagement ferme du président Alassane Ouattara pour le paiement en numéraire des SDA. Ils ont outre, fixé le délai de réception des conclusions de la discussion avec le premier ministre et le vice président par le chef de l’état au plus tard fin mai 2017 ; une autre assemblée générale étant prévue pour la première semaine du mois de juin pour apprécier l’évolution des négociations.

Les syndicalistes ont donc souhaité que toutes les décisions prises dans le cadre de ces négociations soient actées avant la fin du mois de mai 2017. La rencontre a pris fin sur un appel du directoire à l’endroit des dissidents pour l’unité d’action syndicale, seul gage pour le succès de leur lutte.

AG des fonctionnaires ci 2136598

Lucien Déconens

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

Monsaphir Internet-TV

Côte D´Ivoire (Elfenbeinküste)   

Port-Bouët Sogefiha 
12 BP  2560 Abidjan 12
 
Tél :  00225-01 37 90 86

 

Allemagne (Deutschland)

Postfach 10 27 03
45027 Essen
Deutschland

Tél : 0049-15210257642
monsaphir.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.