Menu
RSS

Bouaflé: Un affrontement entre des populations fait plusieurs morts

Bouaflé: Un affrontement entre des populations fait plusieurs morts fratmat.info

 

Un conflit inter-communautaire oppose depuis jeudi, des populations d'Angovia, village de la sous-préfecture de Bouaflé, situé à 12 km de Kossou (département de Yamoussoukro).

Selon les informations qui nous sont parvenues, l’on déplore des morts. Mais le bilan officiel reste encore à établir. Plusieurs habitations ont également été incendiées.

Face à cette situation, des populations fuyant les affrontements ont trouvé refuge dans les localités de Kossou et Toumbokro, près de Yamoussoukro.

Selon plusieurs habitants joints sur place,  tout est parti d’une bagarre entre un jeune baoulé et un jeune burkinabè. « Tous les mardis, les jeunes érigent un barrage à l’entrée de la mine d’or située à Angovia. Tous les passants doivent payer la somme de 200 francs Cfa. C’est ainsi que mardi passé, un jeune burkinabè de passage a refusé de s'acquitter de la taxe. Il s’en est suivi alors une bagarre. Le lendemain, le jeune burkinabè serait mort des suites de ses blessures. En représailles, les Burkinabè seraient venus incendier la maison du président des jeunes et tout saccagé sur leur passage », a expliqué un des villageois.

Dans la nuit du jeudi, aux environs de 22 heures, la situation a dégénéré. Des tirs se sont faits entendre toute la nuit. Cela a duré jusqu’au petit matin. « Alertés, les casques bleus de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (Onuci) sont intervenus en faisant une interposition », relate notre interlocuteur.

Au moment où nous mettions en ligne ce papier, les populations continuent de déserter le village.


KOFFI KOUAME
Agence de Yamoussoukro 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut