Menu
RSS

Eboué victime de la toile

Eboué victime de la toile fif-ci.com

A 48 heures du match des quarts de finale Côte d’Ivoire-Nigeria, un twitter identifié sous le sobriquet de « King Emmanuel Eboue » a cru bon de semer la confusion et de jeter de l’huile sur le feu en se montrant désobligeant envers Obi Mickel et l’équipe nigériane.

Ce quidam n’est pas à son premier coup. Il avait déjà sévi en août 2012 lors du transfert de l’international néerlandais Robin Van Persie d’Arsenal à Manchester United. Surfant sur l’homonymie avec l’international ivoirien Emmanuel Eboué, il avait réussi à lui faire attribuer des propos injurieux sur RVP, son ancien coéquipier d’Arsenal.

Excédé par les agissements malveillants de ce twitter sans visage, Emmanuel Eboué a tenu à rétablir la vérité ce vendredi au camp des Eléphants à Rustenberg.

« Je ne suis lié, ni de près ni de loin, à cet individu et à ses agissements. Ces propos sont contraires à l’éducation que j’ai reçue et que je m’efforce de transmettre à mes enfants. J’ai choisi de faire du football mon métier et j’ai le plus profond respect pour tous ceux qui exercent le même métier que moi. Je suis désolé pour ce qui arrive à mon frère Obi et je lui demande d’être fort. Je suis de cœur avec lui ».

E.K

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut