Menu
RSS

Handball - Rencontre ministère-Associations et clubs le ministre Alain Lobognon : “La décision prise en Afrique du Sud reste valable”

Handball - Rencontre ministère-Associations et clubs le ministre Alain Lobognon : “La décision prise en Afrique du Sud reste valable” source : Le Patriote

 

Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, Alain Michel Lobognon a réaffirmé, lors d’une rencontre avec les clubs et associations de handball, vendredi à son cabinet, le maintien du comité de gestion intérimaire dirigé par Mme Koné Mariame Epse Yoda.

«J’ai demandé à vous rencontrer pour vous dire que j’ai fait un communiqué mettant fin au mandat du bureau de la fédération. Il est vrai que notre décision a été perçue comme une immixtion dans la gestion du handball. Mais j’ai estimé qu’il fallait agir pour éviter la mort de la discipline. Je ne reviendrai pas sur la décision. La décision prise en Afrique du Sud reste valable», a-t-il fait savoir.

Face aux grincements de dents provoqués par la décision que d’aucuns n’hésitent pas à qualifier de «violation des textes», le ministre Lobognon a plutôt appelé les acteurs de la petite balle à «taire les querelles et à se donner la main pour sortir le handball de la léthargie.» «Il faut taire nos émotions. J’ai un défi à vous lancer. Consacrez-vous à la formation. Formez les athlètes. Si le handball est développé, les jeunes gens ne seront pas assis dans les fumoirs. J’attends de vous de l’initiative. Les gens veulent vous aider. Les sponsors veulent vous aider. Aidez-vous vous-mêmes. Je voudrais que nous parlions du handball dans le bon sens. J’estime que par le sport, nous devons prendre la jeunesse en mains.

Mettez-vous au travail», a-t-il exhorté. Aux clubs qualifiés pour les compétitions internationales, le ministre a indiqué que «personne ne sera empêché». Il a dit sa volonté d’équiper le sport ivoirien de salles pour une meilleure pratique. «Depuis Johannesburg, j’ai bouclé mes dossiers pour l’acquisition de cinq salles à Korhogo, à Bouaké, à Yopougon, à Abobo et à Cocody», a-t-il précisé. Avant d’annoncer sa disponibilité à recevoir les émissaires de la fédération internationale attendus dans les prochaines heures à Abidjan. Suite aux blocages constatés lors de l’assemblée générale du 20 janvier dernier, le ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, conformément aux dispositions réglementaires du décret n° 68-146 du 13 mars 1968 relatif à l’organisation du sport civil, un Comité de gestion intérimaire du handball en Côte d’Ivoire est mis en place. Présidé par Mme Koné Mariame, directrice des sports de haut niveau, le Comité de gestion intérimaire devra, en autres, permettre, dans un délai de 10 mois, à la politique ivoirienne du handball de s’exprimer dans un vrai cadre budgétaire, une politique de communication moderne, un parcours du jeune handballeur de haut niveau, permettre aux associations sportives d’agir ensemble à la réussite du développement national du handball dans une relation conventionnelle plus globale que celle pratiquée aujourd’hui en Côte d’Ivoire.
OUATTARA Gaoussou

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut