Menu
RSS

Handball : Crise à la fédération ivoirienne Fédération ivoirienne de handball : l'Ihf tranche! . Elle dit non à Alain Lobognon

Handball : Crise à la fédération ivoirienne Fédération ivoirienne de handball : l'Ihf tranche! . Elle dit non à Alain Lobognon Le Fac-similé du courrier de l'Ihf au Ministre de la promotion de la jeunesse, des sports et des loisirs.

 

Le nouveau président de la Fédération ivoirienne de handball (Fihb) sera-t-il connu plus tôt que les dix mois prévus par la tutelle ? Oui, si on s'en tient à la décision de la Fédération internationale de handball (Ihf) qui a tranché, depuis le mardi 5 mars 2013.

Si bien sûr le ministère de la promotion de la jeunesse, des sports et des loisirs ne rejette pas les décisions de l'instance mondiale.

En effet, le Président de cette institution, le Dr Hassan Moustapha, dans un courrier adressé au ministère, avec ampliations au Comité national olympique et à la fédération ivoirienne de handball dont copie nous est parvenue, explique que, le Ministère «en assurant la gestion directe de la Fédération pendant 10 mois, cette mesure contrevient gravement aux dispositions statutaires de l'Ihf ». Et cela, conformément à l'article 8 qui stipule que: «1- Chaque partie prenante doit gérer ses affaires de manière indépendante et sans influence d'un quelconque tiers, 2-les instances des parties prenantes doivent être élues par leur assemblée générale. Les statuts des parties prenantes doivent fournir une procédure garantissant l'entière indépendance des élections, 3- Toute instance d'une partie prenante, qui n'aurait pas été élue conformément aux dispositions prévues ou sur la base d'un intérim, ne pourra être reconnue par l'Ihf, 4- Les décisions prises par des instances qui n'auraient pas été élues conformément aux dispositions prévues, ne pourront être reconnues par l'Ihf, 5- les parties prenantes de l'Ihf doivent garantir leur autonomie, exemptes de toute intervention du gouvernement ou d'un tiers et 6- Les parties prenantes de l'Ihf doivent se conformer aux Statuts de l'Ihf et à la charte du Cio ».

En tenant donc compte des points qui précèdent, le Dr Hassan Moustapha demande « la révision minutieuse des statuts de la Fédération ivoirienne de handball, qui doivent être conformes aux statuts de l'Ihf ». L'Ihf a donc désigné « Le Cno-civ qui doit être le responsable principal pour la préparation et l'organisation méthodique de l'assemblée générale élective à venir », conclut le courrier.

Guillaume AHOUTOU

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut