Menu
RSS

L’olympia, le graal des musiciens camerounais

L’olympia, le graal des musiciens camerounais jumia.com

 

Plus qu’une simple salle de spectacle, l’Olympia est devenu un eldorado pour les artistes camerounais.

 

“Charlotte Dipanda en concert à l’Olympia ”, c’est ce qu’on pouvait lire sur l’affiche qui annonçait l’artiste camerounaise en spectacle le samedi 10 septembre dans cette salle. Un événement qui a mobilisé l’opinion nationale qui n’a pas hésité à l’encourager via les réseaux sociaux. Samuel Eto’o a d’abord félicité l’artiste avant de faire le déplacement aux côtés d’autres personnalités pour assister à ce spectacle. Il s’est dit heureux de voir les camerounais de plus en plus nombreux se faire produire dans ce qu’il a appelé “Un lieu symbolique pour les artistes musiciens”.

Mais avant la belle Charlotte Dipanda, il y a eu d’autres artistes qui se sont produits dans cette salle de 2000 places située au 9ème arrondissement de Paris. Il y a d’abord eu X-Malea, un groupe de musique urbaine très populaire dans le pays et le continent même. C’était la première fois qu’un artiste d’origine camerounaise s’y produisait. Une année plus tard, 2 vétérans feront également cette scène: Tala André Marie en duo avec Sam Fan Thomas, des artistes qui ont pendant longtemps fait le bonheur de la musique camerounaise.

X maleya olympia 2 784512

L’Olympia, une salle historique

L’Olympia Bruno Coquatrix est l’une des prestigieuses salles de spectacle françaises. Filiale du groupe Vivendi (multinationale française spécialisée dans la communication et le divertissement), elle a pendant longtemps été au coeur des plus grands succès de musique. C’est un lieu mythique qui a vu se produire des pionniers de la musique mondiale tels que Les Beatles, les Rolling Stones ou encore Edith Piaf, qui a participé à ouvrir la musique française au monde.
L’Olympia est également connue grâce à un homme très populaire en France : Johnny Hallyday qui y a mobilisé ses nombreux fans pendant des années.

Se produire à l’Olympia est une belle opportunité pour les camerounais qui n’ont pas l’habitude de ces types de salle et équivaut à faire un concert au Madison Square Garden à l’échelle américaine. “On mesure la grandeur d’un artiste grâce au nombre de concerts engrangés mais également les salles où il se produit” soulignait Frederik Gwet de la plateforme Jumia Travel.

Charlote dipanda a l olympia 5847

Simon Mbelek
Public Relations Manager - Jumia Travel

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut