Logo
Imprimer cette page

Promotion des investissements privés : Ce que prévoit le CEPICI en 2014

Essis Esmel Emmanuel, Directeur Général du centre de promotion des investissements en Côte d'Ivoire (CEPICI) Essis Esmel Emmanuel, Directeur Général du centre de promotion des investissements en Côte d'Ivoire (CEPICI) educarriere.ci

 

L’année 2013 s’est achevée avec une forte tendance des investissements directs privés en Côte d’Ivoire et un environnement des affaires en constante amélioration. En effet, le Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) a enregistré plus de 506 milliards de FCFA, soit 35% des investissements globaux estimés par le Plan national de Développement (Pnd).

 

La grande part de ces investissements revient aux investissements directs étrangers (IDE) pour une contribution de 74% contre 26% pour les investissements directs nationaux (IDN). Cette insuffisance des IDN a amené le Directeur général du Cepici, Essis Esmel Emmanuel, à décréter l’année 2014, comme année du développement de l’entreprenariat national.

Selon le Directeur général, la stratégie offensive d’attraction des investissements nationaux sera axée sur l’implication de la diaspora au processus de développement économique de la Côte d’Ivoire et du développement de l’entrepreneuriat local. Une campagne de sensibilisation, la caravane « entreprendre en Côte d’Ivoire », est prévue pour les jours à venir, dans les villes de San Pedro, Bouaké et Yamoussoukro.

En ce qui concerne l’attraction des investisseurs étrangers, le Cepici entend mettre l’accent sur le ciblage et la recherche de financements, l’expertise et le savoir-faire extérieurs pour satisfaire les besoins de développement.

Par ailleurs, le volet environnement des affaires sera marqué par la réalisation du plan stratégique d’amélioration de l’environnement des affaires et des actions à entreprendre pour l’amélioration du rang de la Côte d’Ivoire au classement Doing Business 2015.

En 2014, le Cepici se veut une agence de promotion d’investissement performante, fiable et de renommée internationale. Ainsi, le centre veut une administration numérique et de qualité. La démarche qualité et certification ISO 9001 / 2008 et l’accessibilité de ses services sur Internet sont les axes principaux. Les perspectives 2014 concernent également la création d’entreprise et les services aux investisseurs. A ce niveau, le Cepici envisage la création d’entreprises en ligne, la dématérialisation et la sécurisation des procédures de créations d’entreprises, la décentralisation des services à l’investisseur dans les villes de San Pedro et de Bouaké ; l’ouverture du Guichet Unique du CEPICI à d’autres services ; la mise en place d’un dispositif du suivi-évaluation des investissements privés, d’une stratégie pour l’Intelligence économique et d’un Centre de Documentation et d’Information (CDI).

S’agissant de la promotion de la Côte d’Ivoire, l’accent sera mis sur la vulgarisation des reformes du Doing business, une forte communication sur les activités du CEPICI et des rencontres périodiques avec la presse pour plus de clarté et de transparence. Pour l’émergence de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020, le CEPICI est décidé à jouer sa partition pour l’atteinte de cette noble ambition du Président de la République, SEM Alassane Ouattara. 

Sogona Sidibé

© 2013 monsaphir.com