Menu
RSS

SIMA 2014 : 17 projets de jeunes financés

SIMA 2014 : 17 projets de jeunes financés educarriere.ci

 

Le rideau est tombé samedi dernier, au Palais des Sports sur la deuxième édition du Salon ivoirien des métiers d’Abidjan (Sima 2014) avec l’octroi d’un financement à 17 jeunes (soit 12 nouveaux promoteurs qui étaient à la recherche de financement et 5 entrepeneurs dejà en activité qui au vu des efforts fournis avaient besoin d’être encouragés) dont les projets ont séduit le jury. 

 

Parmi les nominés, on retrouve 4 filles pour matérialiser la politique de la promotion du genre prônée par le Président de la république Alassane Ouattara.

En l’absence du ministre d'État, ministre de l'Emploi des affaires sociales et de la formation professionnelle Moussa Dosso, en déplacement à San Pedro, c’est le Directeur de cabinet, Aguié Amanffo Germain qui a dit le mot de clôture de ce deuxième rendez-vous de l’emploi qui a drainé 15 mille jeunes par jour.

D’emblée, le représentant du ministre a indiqué qu’ils sont satisfaits de ce salon qui a été un salon de qualité axé sur des demandes de stages et d’emplois. Selon lui, ce salon dont l’objectif était non seulement de créer un cadre d’échanges pour réduire le déficit d’information pour une meilleure insertion des jeunes, mais également de détecter les talents cachés qui, avec un peu d’accompagnement, peuvent donner de bons résultats, constitue le début de l’insertion des jeunes.

Ainsi, il a suggéré que les efforts se poursuivent pour la concrétisation des demandes de stages et d’emploi pour que le Président de la République puisse atteindre l’un de ses objectifs majeurs à savoir mettre les Ivoiriens au travail, les qualifier et que la révision du code de travail soit mise en œuvre rapidement. Avant de déclarer, au nom du ministre d’Etat, ministre de l'emploi des affaires sociales et de la formation professionnelle Dosso Moussa, clos ce deuxième salon ivoirien des métiers d’Abidjan, il a félicité les exposants, particulièrement l’Onudi et a invité tout le monde à maintenir la flamme.

Durant les trois jours qu’a duré ce salon (15 au 17 mai 2014), 416 jeunes ont subi des tests de recrutement et 196 ont fait des demandes de stage pour validation de leur diplôme. A noter que les chèques des différents nominés seront remis officiellement vendredi prochain par le ministre d’Etat, ministre de la formation lui-même.

Affia Marie

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut