Menu

dailymotion-icon-jpg

Agriculture: Des outils modernes de production à vulgariser

Agriculture: Des outils modernes de production à vulgariser fratmat.info

 

Un outil moderne adapté à la cueillette aisée  des cabosses de cacao que les inventeurs ont dénommé Serpette de cacao ou « sôssô » ; un autre tout aussi performant permettant de casser les cabosses sans risquer d’abîmer les fèves, appelé « Cacaobithé » ; un séchoir  Serre moderne protecteur des produits, des Bacs de fermentation de fèves, etc.

 

Ce sont là, autant d’instruments mis au point par les chercheurs d’Ivoirienne de technologie tropicale ou I2T. Pour justement servir,  de façon appropriée,  le processus de  mécanisation et de  modernisation de l’agriculture ivoirienne. Mme Massandjé Touré-Litse, directeur général du Conseil  café-cacao, à la tête d’une forte délégation d’experts de sa structure, a pu apprécier, le 19 février,  l’utilité et surtout la facilité d’utilisation de ces différents instruments. C’était à l’occasion de la visite des différentes unités  de fabrication d’I2T qu’elle effectuait dans le cadre de la convention de partenariat liant le Conseil café-cacao à cette structure.

Un partenariat légitime et fort sensé, signé le 5 juin 2014, qui doit pouvoir  contribuer, de façon efficiente, à l’atteinte des objectifs du Programme national de développement  de la filière café-cacao.  Lesquels ont pour noms : amélioration constante de la qualité du cacao, de sa productivité, du niveau des revenus que les producteurs en tirent, de même que des conditions dans lesquelles ils vivent et travaillent.

Le directeur général du Conseil café-cacao s’est vivement réjoui des différentes technologies  développées dans les locaux de d’I2T et qui répondent aux préoccupations de modernisation de la pratique agricole à ce jour.

Tout comme elle a préconisé une vulgarisation au profit du monde paysan, des outils et appareils mis au point, en demandant que leurs coûts  soient  à la portée de ceux-ci.  Et que les quantités fabriquées soient aussi  suffisantes pour pouvoir satisfaire aux nombreuses demandes qui pourraient  affluer, si toutefois la vulgarisation à grande échelle est bien menée.

Mme Massandjé Touré-Litse a tout aussi plaidé pour la production de l’attiéké à l’aide de l’unité de fabrication de cette denrée alimentaire mise au point à cet effet par I2T. Un fait qui devra profiter aux femmes en milieu rural notamment, dans l’optique de leur générer des revenus.

Mais, précise-t-elle, cela nécessite une formation préalable des éventuelles bénéficiaires. Cette unité, faut-il le préciser, est un ensemble de cinq appareils que sont : l’éplucheur du manioc, le broyeur dudit tubercule, l’essoreur, le séchoir et le cuiseur. Il convient de noter que le district d’Abidjan a déjà commandé cinq unités pour les mettre à la disposition des productrices d’attiéké. Il a en projet trois autres commandes.

A toutes les préoccupations exprimées, le directeur général d’Ivoirienne de technologie tropicale, Oumar Diarra, a rassuré le Dg du Conseil café-cacao et sa suite quant à la capacité et la compétence de sa structure à y donner des réponses satisfaisantes.

Dans le cas précis de la fabrication de l’attiéké, par exemple, les femmes pourraient être formées dans leur milieu comme dans les locaux d’I2T.  

MOUSSA TOURé

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

Monsaphir Internet-TV

Côte D´Ivoire (Elfenbeinküste)   

Port-Bouët Sogefiha 
12 BP  2560 Abidjan 12
 
Tél :  00225-01 37 90 86

 

Allemagne (Deutschland)

Postfach 10 27 03
45027 Essen
Deutschland

Tél : 0049-15210257642
monsaphir.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.