Menu
RSS

Fin du festival du GONDWANA : Chuken Pat, meilleur humoriste

Fin du festival du GONDWANA : Chuken Pat, meilleur humoriste abidjan.net

 

La première édition du Festival du Gondwana qui a consacré ‘’Abidjan, capitale du rire’’ a fermé ses portes le dimanche 13 décembre après la soirée gala feu d’artifice d’humour à la 4000 places du Palais de la culture suivie d’un concert live avec le Mandingo Africa Jazz.

 

Sur la scène de la 4000 places ou salle Anoumabo, le jeune humoriste camerounais Basek Fils Miséricordieux a réceptionné son trophée Prix RFI talent du rire (2015) et la somme de 4.000 Euros (soit plus de deux millions de Fcfa) pour développer son art. Ce prix est un pendant du Prix RFI musique, a expliqué Mamane, l’initiateur du festival qui réalise – en complicité avec le ‘’Gondwanais lambda’’ (le public), son rêve de faire d’Abidjan la capitale du rire. Plusieurs humoristes en provenance de différents pays d’Afrique ont mis en évidence chacun leur talent sur les scènes de la salle Lougah François (11 et 12 décembre) et celle d’Anoumabo.

Pendant le festival, un hommage ‘’à titre costume’’ et des plus mérités a été rendu au comédien Léonard Groguhet, parrain artistique du festival. C’est d’ailleurs lui qui a remis le Prix du festival, ce qui n’était pas prévu, à l’humoriste Chuken Pat.

Festival Gondwana Abidjan Capital du Rire 2015 Cloture 165983325555

 

La veille, lors du spectacle intitulé ‘’Débat présidentiel’’ qui a mis en avant cinq humoristes imitateurs, dans un décor d’émission télé, Chuken Pat, dans la peau des présidents Alassane Ouattara et Dadis Camara, a fait montre d’un talent riche de plus de vingt ans de carrière. Egalement artiste-musicien, l’humoriste a grade de Premier Maître dans la marine ivoirienne et animateur du service socioculturel des armées.

Chroniqueur à l’émission ‘’Afterwork’’ de Radio Nostalgie avec Tonton Jo [imitateur de Goodluck Jonathan], Koloko Germain [voix de Bédié], Mala Damo [IBK, Alassane Ouattara] sous la conduite de Jean-Jacques Varol, Chuken Pat et ses amis ont été remis dans des rôles qu’ils avaient pour habitude de camper. Dans ce débat présidentiel animé par Varol avec pour prétexte de voir qui est serait le meilleur président, Kaizer Show du Cameroun (voix de Paul Biya) et Omar de Funzu (imitateur d’Omar Bongo) ont soulevé les problèmes concernant l’Afrique centrale dans un jeu humoristique.

Emu de recevoir le prix du festival à côté d’autres talents, Chuken Pat a remercié le ‘’mécène’’ Mamane qui, à la différence de Jamel en France ‘’qui a permis à des humoristes de se faire connaître en Europe’’, donne la chance aux humoristes sur le continent africain.

Soulevant une inquiétude de voir le festival prendre la destination d’une autre capitale à la deuxième édition, l’humoriste Digbeu Cravate, co-animateur du Gala feu d’artifice d’humour, a eu du ministre Maurice Bandaman l’assurance que la capitale du rire ne se délocalisera pas. Abidjan accueillera la 2è édition du Festival du Gondwana.

Koné SAYDOO

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut