Menu
RSS

Eurovision 2014: l'Autriche fière de la victoire de Conchita Wurst

Eurovision 2014: l'Autriche fière de la victoire de Conchita Wurst rfi.fr

 

En pariant sur la « moustache », la France a terminé bonne dernière de l’Eurovision à Copenhague. C’est finalement l’Autriche qui a remporté la compétition grâce à une barbe : celle de Conchita Wurst !

 

Un travesti autrichien de 25 ans à la voix puissante. Un choix surprenant pour un pays que l’on dit souvent conservateur et qui avait fait grincer beaucoup de dents aussi. Ce qui n’empêche pas l’Autriche ce dimanche de largement célébrer son « héroïne ».

Avec notre correspondante à Copenhague,Sung-Shim Courier

Le (la) gagnant(e) du concours de l’Eurovision 2014 est donc l’Autrichien(ne) Conchita Wurst ! Avec sa taille de guêpe, sa voix de diva,  mais surtout avec un superbe collier de barbe, il (elle) est devenu(e) le symbole de tolérance du concours. Le candidat travesti a raflé 290 points grâce à son interprétation de Rise like a Phoenix.

Après avoir appelé à la paix, le travesti de 25 ans a remercié tous ceux qui ont voté pour l’Autriche : « Ce soir, l’Europe a montré que nous sommes des êtres humains pleins de respect et de tolérance et cela dépasse toutes les communautés parce qu’à la fin - c’est tarte à la crème - mais nous sommes tous unis. »

Salué par la foule de Copenhague à chaque apparition, le travesti Conchita Wurst a fait oublier les polémiques nées dans certains pays, comme  la Russie. Et  le gagnant travesti a même voulu faire passer un message à Vladimir Poutine : « Je ne sais pas si il regarde mais je l’ai déjà dit très clairement, nous sommes inarrêtables. » Il faut dire que la soirée  a également été marquée par une hostilité envers la Russie. Les sifflets sont venus sanctionner chaque vote accordé aux jumelles Anastasia et Maria  Tol matchevy. Difficile pour ces deux Russes à  peine âgées de 17 ans...


 ■ VU D'AUTRICHE : La fierté des Autrichiens, finalement...

Avec notre correspondant à Vienne,Nathanaël Vittrant

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’au départ, le choix de Conchita Wurst n’a pas fait l’unanimité en Autriche. L’extrême-droite en particulier acceptait mal de se voir représentée par un artiste qui ne voulait pas rentrer dans les cases, en refusant d’être simplement « elle » ou « lui ». Avant la compétition, 38 000 personnes ont réclamé son départ sur Facebook.

La victoire de l’Autriche samedi soir, attendue depuis 48 ans, n’a pas converti tout le monde. Juste après la fin de la compétition, le site du Kronen Zeitung lance un sondage en ligne : « Êtes-vous fiers de Conchita Wurst ? ».

Une image de tolérance plébiscitée

En quelques minutes les anti-Conchita se mobilisent et le « non » dépasse 90%. Mais sur les réseaux sociaux, le ton est tout autre. Les messages de félicitations se multiplient. Les Autrichiens se disent « heureux » de l’image de tolérance que la nouvelle « reine d’Autriche » donne de leur pays.

Ils sont nombreux à partager sur Twitter des photos de célébrités ou d’anonymes affublés de barbes postiches. Et certains imaginent déjà Conchita présenter l’Eurovision 2015 à Vienne.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut