Menu
RSS

Londres interdit les publicités avec des corps de femmes «irréalistes» dans ses transports en commun

Londres interdit les publicités avec des corps de femmes «irréalistes» dans ses transports en commun sudinfo.be

 

C’est Sadiq Khan, le maire de Londres récemment élu, qui a annoncé la nouvelle ce lundi. À partir de juillet, les publicités seront donc soumises à cette réglementation, dans le but de réduire les pressions liées à la beauté dans la société.

 

Il n’y aura bientôt plus de publicités avec des mannequins ultra-minces dans le métro de Londres. C’est la décision prise par le maire de la capitale anglaise, Sadiq Khan. Selon lui, ce genre de publicités serait susceptible de créer « des problèmes de confiance en soi liés au corps ».

À partir de juillet prochain, l’ensemble des publicités affichés sur le réseau de Transport for London (TfL) seront donc soumises à cette réglementation : interdiction de mettre en avant des corps « irréalistes » sur les bus, trams, métros et trains londoniens. Cela représente environ 12.000 publicités par an.

« En tant que père de deux adolescentes, je suis extrêmement préoccupé par ce genre de publicités qui peuvent rabaisser les gens, en particulier les femmes, et leur faire avoir honte de leur corps. Il est grand temps d’y mettre fin. » explique le maire de Londres.

« Pendant les déplacements en métro ou en bus, personne ne devrait se sentir oppressé par des attentes irréalistes liées à son corps. Je veux envoyer un message clair aux publicitaires sur ce point » a rajouté Sadiq Khan.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut