Menu
RSS

Le nom d'un réseau Wifi sème la panique à bord d'un avion

Le nom d'un réseau Wifi sème la panique à bord d'un avion

 

Les passagers d’un vol Qantas Melbourne Perth étaient tranquillement installés dans l’appareil quand quelque chose de suspect les a fait paniquer. Une quarantaine d’entre eux sont même descendus de l’appareil. L’avion a décollé avec deux heures de retard. Tout ça à cause du nom d’un wifi.

 

Une passagère de l’avion Melbourne Perth, consultant son smartphone en attendant le décollage, a observé un message inquiétant : « dispositif mobile de détonation ». Elle en a averti l’équipage, selon The West Australian.

Le commandant de bord a alors annoncé qu’il y avait « un dispositif au nom menaçant sur l’avion, et qu’on ne quitterait pas le sol tant que le coupable ne serait pas trouvé », raconte un passager. Mais personne ne s’est signalé.

Au bout d’une demi-heure, le commandant a déclaré que cela pouvait venir d’une personne située à l’intérieur de l’aéroport et qu’il allait donc décoller. Les passagers n’ont évidemment pas accepté cette idée. Une quarantaine d’entre eux ont exigé de descendre de l’avion.

Ce n’est qu’au bout de 2 heures que l’on a compris qu’il ne s’agissait de rien de grave et que l’avion a décollé.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut