Menu

dailymotion-icon-jpg

Plateau : Un gendarme gifle un cadre de la BAD en pleine rue

Plateau : Un gendarme gifle un cadre de la BAD en pleine rue imatin.net

 

Cette affaire relevant de la diplomatie, nous avons volontairement omis leurs noms et initiales. Le mercredi 5 octobre, au matin, un MDL, attaché de défense, dans l’une des ambassades de Côte d’Ivoire dans la sous-région, vaque à ses occupations au volant de son véhicule de service. Il bénéficie d’une permission pour effectuer des courses de “la plus haute importance“ ici à Abidjan.

 

A hauteur du Consulat de France, peu après le stade Félix Houphouët Boigny, au Plateau, un accident. Le véhicule du gendarme percute violemment par l’arrière un véhicule, qui se trouve être celui d’un fonctionnaire international tchadien en poste à la Banque africaine de développement.

Alors que les deux automobilistes mettent pied à terre pour constater l’étendue des dégâts, comme il fallait s’y attendre, la testostérone fait son effet et le gendarme administre une paire de gifles à son interlocuteur. La frappe est si forte qu’elle fait trébucher le fonctionnaire tchadien. Il riposte à son tour, une bagarre s’en suit. La police, informée par de bonnes volontés, débarque sur les lieux. Les deux protagonistes sont ramenés à la raison.

Le MDL ivoirien estime toutefois être dans son droit, désignant le fonctionnaire de la BAD pour seul et unique responsable de l’accident.
Le constat d'usage terminé, le fonctionnaire international qui entend donner une suite judiciaire à cette affaire, va directement déposer plainte contre le gendarme.

Avec Soir Info

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

Monsaphir Internet-TV

Côte D´Ivoire (Elfenbeinküste)   

Port-Bouët Sogefiha 
12 BP  2560 Abidjan 12
 
Tél :  00225-01 37 90 86

 

Allemagne (Deutschland)

Postfach 10 27 03
45027 Essen
Deutschland

Tél : 0049-15210257642
monsaphir.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.