Menu

dailymotion-icon-jpg

Affaire de Choco…

lady-gaga-edge-of-glory

On en voit de toutes les couleurs… Si y’a une chose qu’on aime tous en Côte d’Ivoire, surtout à Abidjan, c’est la Dolce Vita.

C’est ce qu’on appelle généralement ‘‘Choco Attitude’’. Vous ne connaissez pas? Vous plaisantez j’espère. Ce n’est pas grave, je vous explique, amis lecteurs.

La Choco Attitude, c’est tout simplement le fait de faire le malin. Mais s’arrêter là c’est un peu banaliser la chose. Parce que ‘‘être choco’’, c’est avant tout un concept. C’est une manière de vivre, une manière de penser. En un mot une mentalité avec ses propres règles et principes. Et justement un des principes fort, c’est faire le malin, c’est vivre bien, c’est être glamour, c’est ce qu’on constate. Quand on vous dit, mine de rien, ‘‘Vous êtes choco ce matin’’ c’est que vous êtes soit bien habillés, soit vous êtes bien coiffés ou alors, vous achetez quelque chose de simple mais à cher prix, un peu snob quoi… Enfin, vous connaissez les considérations ivoiriennes !

Nicki-Minaj portrait w674

Mais moi particulièrement y’a quelque chose qui me dépasse dans toute cette histoire de Choco Attitude, ‘‘Les couleurs’’. Des gens surtout les jeunes filles, oublient souvent le code des couleurs, la beauté des harmonies, le choc du regard d’autrui. On oublie souvent qu’avant de s’attirer un compliment, faut au préalable se donner les moyens de plaire, de charmer, d’attirer. Etre choco demande beaucoup de documentation, beaucoup de culture et indéniablement beaucoup de goût. On ne peut se permettre, comme ce qu’on voit partout, surtout chez les filles, un bracelet rose, des sandales roses, un sac rose, une barrette rose, un body rose saumon, un slim rose vif et une ceinture rose bonbon. Non Mais… Vous voyez à quel point même pour lire c’est lourd ? Imaginez ça de visu. Oh my Gosh !!! Etre choco, c’est surtout fouiner sur le net, regarder des émissions de mode et tendances, des films, des clips et même demander conseils pour des choix qui épousent son corps, son milieu, sa mentalité… En un mot, il ne faut pas copier pour copier. Il faut innover, inventer, révolutionner, oser, panacher, mais surtout harmoniser. Et la clé de tout c’est le talon aiguille et non les tapettes, c’est les manières et non le je-m’en-foutisme, c’est la ruse et non l’ignorance.

En plus, les jeunes filles doivent comprendre qu’avant tout, il ne faut pas imiter le style de sa jeune copine toute mince, alors qu’on est plutôt grosse. Il faut étudier son corps, son teint, sa taille avant de se lancer dans une virée shopping pour ne pas passer la sœur jumelle de Lady Gaga, ce serait affreux, surtout à Abidjan. Ça crée aussi des complexes de n’écouter personne et de n’en faire qu’à sa tête, même le Grand Maître a dit « Mon peuple péri faute de connaissances ». Allons y comprendre pourquoi….

 Jean-Renaud Essoh

 

Monsaphir Internet-TV

Côte D´Ivoire (Elfenbeinküste)   

Port-Bouët Sogefiha 
12 BP  2560 Abidjan 12
 
Tél :  00225-01 37 90 86

 

Allemagne (Deutschland)

Postfach 10 27 03
45027 Essen
Deutschland

Tél : 0049-15210257642
monsaphir.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.