Menu
RSS

3 ans de mariage en 11 leçons de Yehni Djidji

3 ans de mariage en 11 leçons de Yehni Djidji yehnidjidji.com

 

Cela fait donc 13 ans d’amitié, 8 ans d’amour et 3 ans de mariage à mon compteur. 3ans de mariage c’est tout un chemin parcouru qui parait bien insignifiant comparé aux 36 ans d’union de mes parents. Ces trois petites années m’ont quand même permis de tirer des leçons de la vie à deux, parfois légèrement différente de ce qu’on a l’habitude d’entendre.

 

Le mariage :

 

01.

ce n’est pas forcément regarder dans la même direction, c’est savoir dans quelle direction l’autre veut aller et mettre tout en œuvre pour qu’il puisse arriver à bon port, quitte à retarder son propre voyage. Il n’y a aucune gloire à renier ses rêves pour épouser ceux de l’autre. On n’y récolte que de la frustration. Réussir ses challenges tout en aidant son conjoint à remporter les siens, telle est la combinaison gagnante.

02.

ce n’est pas ne jamais se disputer, c’est savoir rire ensemble après une dispute, savoir se réconcilier quitte à demander pardon…même quand on estime avoir raison. Ne pas laisser la colère faire son nid au point de se détester.

03.

c’est faire des concessions, mais surtout chacun son tour au risque de ne pas avoir un couple heureux mais un conjoint épanouie et l’autre frustré qui a tendance à croire que l’herbe est plus verte chez le voisin;

04.

ce n’est pas l’affaire de la femme seule. Non ce n’est pas la femme qui tient le mariage. C’est une institution trop lourde pour être portée par les seules épaules du sexe dit faible. L’homme a une grande part à jouer. Après tout, si on veut s’en tenir à l’origine biblique de la création de la femme, elle est une aide. Déléguer ses responsabilités ce n’est pas les abandonner et se laver les mains.

05.

c’est ne pas se prendre trop au sérieux et faire mourir son orgueil. Les phrases comme « moi mon père même ne m’a jamais fait ça » ne passent pas. Si ton père était l’homme idéal il fallait rester sous son toit. Choisir de vivre avec quelqu’un d’autre et son éducation ainsi que ses habitudes différentes, c’est accepter que les choses ne soient pas toujours exactement comme on le souhaite sans pour autant crier au scandale.

06.

Ce n’est pas avoir beaucoup d’argent, même si cela compte énormément. C’est avoir le coeur assez rempli d’amour pour assurer sa part de bonheur quotidien même si la poche est presque vide. C’est avoir l’ambition d’aller toujours plus loin, une mentalité de vainqueur même si les circonstances présentes ne laissent pas présager l’accomplissement de notre vision.

07.

C’est un ménage à trois Monsieur, Madame et Dieu. Un couple qui partage la même foi connait les limites à ne pas franchir, pas pour faire plaisir à l’autre mais par respect pour leur créateur commun. C’est une économie d’énergie considérable.

08.

C’est se faire confiance, communiquer et ne rien se cacher autant que possible. Les secrets et les mystères font le lit du péché.

09.

C’est voir la famille s’agrandir en accueillant des enfants sans que l’amour pour le conjoint n’en souffre.

10.

C’est voir son corps subir les affres du temps et les vicissitudes de la vie sans que son cœur n’en soit changé.

11.

C’est comprendre que l’amour est un sentiment qui fluctue. Il ne sera pas tous les jours identique. Il faut donc profiter des moments d’abondance pour faire le maximum de réserve en prévision des temps de famine. Alors, les souvenirs et l’amitié qui elle n’est pas sujette aux mêmes variations que l’amour, sauront vous faire garder le cap.

Les 11 leçons de Yehni Djidji


yehnidjidji.com

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut