Menu
RSS

Lancement du projet de « réhabilitation » des prénoms ivoiriens et africains

Lancement du projet de « réhabilitation » des prénoms ivoiriens et africains educarriere.ci
 

Le journaliste-écrivain ivoirien André Silver Konan a procédé, vendredi, au lancement du projet de valorisation des prénoms ivoiriens et africains, estimant que la génération actuelle a ‘’le devoir de réhabiliter nos prénoms africains’’.

 

‘' Ce projet que nous initions vise donc à établir 366 prénoms ivoiriens dans toutes les langues du pays, avec leur signification et leur origine. Nous espérons ainsi établir avant la fin de l'année 2014, des calendriers de prénoms abbey, agni, baoulé, bété, dioula, dida, ébrié, gouro, lobi, tagbanan, sénoufo, yacouba, etc.'', a affirmé André Silver Konan, expliquant ‘'le vaste projet de prénoms ivoiriens du 21è siècle : beaux, originaux et significatifs''.

Reconnaissant que les Ivoiriens n'ont pas un vaste répertoire de prénoms à leur disposition, comme les chrétiens avec le calendrier chrétien, l'écrivain-journaliste relève que les parents qui ne veulent pas ‘'donner ces prénoms un peu vieillots, préfèrent se tourner vers des prénoms européens, israéliens ou américains, plus sexy, (…) mais pas moins significatifs ‘'.

‘'C'est ainsi que vous verrez de petites filles porter des prénoms kilométriques du genre Grâce Emmanuela Solenne Anne Christine Sémien. Cinq prénoms venus d'ailleurs pour un nom ivoirien'', observe-t-il. 

Selon lui, à la place des prénoms habituels qui sont sur les calendriers, ‘'on proposera des prénoms bien de chez nous. Alors quand vous aurez un bébé, il ne vous suffira qu'à prendre le calendrier de votre choix et à noter le ou les prénom(s) que vous voulez pour votre enfant'', souligne M. Konan. 

Le journaliste-écrivain qui n'a pas la ‘'prétentieuse vocation'' à créer de nouveaux prénoms, ambitionne juste ‘'d' établir un vaste répertoire de prénoms africains (ivoiriens) afin que quiconque le désire y compris les occidentaux, aille y puiser son prénom''. 

Sa démarche se base aussi sur l'écriture des prénoms qui ont tous des significations, allant du prénom d'un ‘' héros ivoirien de l'époque ancienne (Abrogoua, Samory) au prénom philosophique (Bétyssa la femme leader ou Crézoit l'œuf, le trésor ou encore Wawayou l'enfant chéri), en passant par le prénom ayant un sens particulier (Anangaman l'Eternel, Fama le Roi, etc.)'', précise-t-il.

‘' Notre génération a le pouvoir et le devoir de réhabiliter nos prénoms africains. Il est temps pour l'Afrique d'écrire sa propre Histoire, plutôt que de la subir'' conclut André Silver Konan.

HS/ls/APA

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut