Menu

dailymotion-icon-jpg

Santé sexuelle et reproductive : L’Aibef forme pour plus d’implications des médias

Santé sexuelle et reproductive : L’Aibef forme pour plus d’implications des médias fratmat.info

 

Comment susciter l’engagement des leaders politiques, communautaires, guides religieux et professionnels des médias dans la promotion de la santé et droits en matière de sexualité et reproduction (Sdsr). Et ce, dans un pays où malgré les efforts du gouvernement et autres partenaires techniques, la mortalité maternelle reste encore préoccupante, 614 décès pour 100.000 naissances ? (l’Eds 2012).

 

L’Association ivoirienne pour le bien-être familial (Aibef) a organisé à cet effet, un atelier d’orientation du 27 au 28 octobre, à l’endroit des professionnels des médias en vue de parfaire leur communication pour un changement social et comportemental en matière de planification et d’espacement des grossesses pour la santé.

La santé et les droits en matière de Sexualité et Reproduction (Sdsr) sont le socle du développement. Sa pratique permet à terme à l’État de convertir une grande partie des investissements injectés dans l’entretien de la santé et l’éducation des enfants dans la création d'emplois. Toute chose susceptible de réduire le chômage et d’impulser le développement, a constaté Dr Nathalie N'Dry Yao, directrice des programmes de l’Aibef, représentant M. Allo Richard, directeur exécutif de ladite structure.

« En si peu de temps, nous avons actualisé nos connaissances en matière de santé de la reproduction. Mais surtout perçu l’urgence d’appuyer l’Aibef dans sa quête de contribuer à l’amélioration du cadre institutionnel et juridique en matière de Sdsr », a témoigné un participant.

En Côte d’Ivoire, la prévalence contraceptive de 14% reste relativement faible. Ce qui contraste avec un fort taux de besoins non satisfaits estimé à 27%, a-t-il poursuivi.

En outre, selon l’Organisation mondiale de la santé (Oms), 15% du budget de l’État doit être affecté à la santé. Mais en Côte d’Ivoire l’on est à 6%, a déploré un autre participant, M. N’Drin Sylvain du Réseau des champions pour le financement adéquat de la santé (Rcpfasci). Des pays de la sous-région tels que le Burkina Faso et le Sénégal accordent une place de choix à ce sujet.

Au cours de cet atelier élaboré par M. Comossiehi Michel, coordonnateur des activités communautaires de l’Aibef, les participants ont, entre autres, été entretenus sur la planification et l’espacement des grossesses pour la santé, la contraception et la communication pour le changement de comportement social en matière de santé.

L’Aibef œuvre dans le domaine de la Santé sexuelle et de la reproduction (Ssr) depuis 1979 pour le bien-être des populations.

Isabelle Somian
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

Monsaphir Internet-TV

Côte D´Ivoire (Elfenbeinküste)   

Port-Bouët Sogefiha 
12 BP  2560 Abidjan 12
 
Tél :  00225-01 37 90 86

 

Allemagne (Deutschland)

Postfach 10 27 03
45027 Essen
Deutschland

Tél : 0049-15210257642
monsaphir.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.