Menu
RSS

5 solutions contre les seins qui tombent

5 solutions contre les seins qui tombent medisite.fr

 

Avec le temps, la poitrine perd de sa tonicité et a tendance à s’affaisser. C'est ce qu'on appelle la ptôse mammaire. Voici nos 5 solutions pour retrouver une poitrine jeune et ne plus complexer !

 

1

Cosmétiques : utiliser des "tenseurs" quotidiennement

Redonner une seconde jeunesse à sa poitrine, c’est avant tout s’occuper de sa peau. Si la poitrine devient moins tonique c’est en partie parce que la peau vieillie, perd du collagène et donc de l’élasticité. Pour remédier à cela, les marques de cosmétiques proposent des produits dits "tenseurs". "Ceux-ci vont jouer en quelques sorte un rôle de remplissage, un peu comme une éponge gorgée d’eau", explique Myriam Cohen dans son livre La vérité sur les cosmétiques.
En pratique : Pour bien choisir sa crème, il faut regarder sa composition et surtout l’appliquer régulièrement. Les actifs tenseurs principaux sont des solutions protéines comme le blé ou le maïs. Il existe aussi des solutions de collagène, à l’acide hyaluronique ou encore aux extraits de vigne.

2

Un jet d’eau froide du bas vers le haut

les-seins-103265

Oui, rien que d’y penser ça fait froid dans le dos ! Mais l’eau fraiche pour embellir la poitrine est pourtant très efficace ! Le froid exerce un effet vasoconstricteur sur la peau. Les tissus épidermiques et les vaisseaux se resserrent, la peau se retend automatiquement, pour un décolleté stupéfiant.
En pratique : tous les jours à la fin de sa douche, passer un jet d’eau froide sur la poitrine en remontant du bas vers le haut. Courage, il faut souffrir pour être belle !

3

Chirurgie esthétique : un résultat durable

les-seins-203265

Une intervention chirurgicale est le meilleur moyen d’obtenir un résultat durable et immédiat. Explication : lorsque la poitrine tombe c’est parce que la glande mammaire a perdu de son volume, du coup le sein perd de son remplissage, il s'affaisse et la peau qui le soutient aussi. C'est ce qu'on appelle une "ptôse mammaire". Le chirurgien peut remonter l'aréole, remodeler la glande pour lui redonner du volume et enlever le surplus de peau.
En pratique : L’intervention est pratiquée sous anesthésie générale et le résultat dure en moyenne une dizaine d’année. Elle coûte environ 3500 euros et n'est pas remboursée par la Sécurité Sociale.
Quels sont les risques ? L'intervention laisse des cicatrices sur la poitrine. Elles s'atténueront avec le temps mais ne disparaîtront pas complétement. Leur importance varie selon les degrés d’affaissement. En cas de ptôse mammaire légère, on risque une cicatrice autour de l’aréole dite "périaréolaire". Si la ptôse est moyenne, ce sera une verticale qui va de l’aréole jusqu’au sillon mammaire. Enfin si l’affaissement est important, on peut avoir une cicatrice en ancre de marine c'est-à-dire cumuler les deux formes citées précédemment.

4

Pas de lingerie trop serrée !

les-seins-303265

Le soutien-gorge intervient essentiellement dans le maintien de la poitrine, c’est évident. Pourtant un trop grand nombre de femmes n’achète pas de lingerie à leur taille. Avec le temps et l'âge, les seins changent de taille et de forme."L'idéal est de faire vérifier sa taille de soutien-gorge, une fois par an", explique Lucille, conseillère en lingerie. "Beaucoup de femmes achètent un soutien-gorge trop petit pour un effet rebombant, elles pensent que cela fait jolie pourtant sur du long terme cela abîme la poitrine", ajoute-t-elle.
Bien choisir son soutien-gorge : "Pour les poitrinesqui retombent, il faut éviter les bretelles fines et en prendre des épaisses et solides. Ne pas trop les serrer car la poitrine ne doit pas déborder ni au-dessus, ni en-dessous du bonnet. Il ne doit pas non plus y avoir de bourrelets dans le dos". En ce qui concerne la forme, privilégier les armatures et les matières solides. La dentelle fine c'est jolie, mais ça ne maintient rien".

5

Exercice : 3 minutes par jour pour muscler sa poitrine

les-seins-403265

Pour s'entretenir il faut faire un peu de sport et la poitrine n'échappe pas à la règle ! Pas de panique, on ne vous demande pas de faire des pompes, mais un petit exercice très facile et presque sans effort. Il permet de muscler les pectoraux et de retendre la peau. Pour les poitrines qui ont tendance à tomber, cela retonifie et prévient aussi l'affaissement. Attention par contre : les résultats sont longs et il faut être très assidue !
En pratique : Prendre deux balles de tennis, les tenir chacune dans une paume de mains. Tendre les bras à hauteur des épaules, les coudes légèrement repliés. Presser les balles, puis relâcher. Faire cet exercice au moins 3 minutes par jour.

Merci au Dr Thierry Ktorza, chirurgien, www.lachirurgieesthetique.org

Tout savoir sur vos produits de beauté, Dr Myriam Cohen, Flammarion, 2009.

Beauté et soins au naturel, Stéphanie tourles, Prat Editions, 2007.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut