Menu
RSS

Jusqu’où Ira L’Uniforme ?

 universite

 

Ravi de vous retrouver amis lecteurs. J’espère que vous allez bien, pour ma part, je pète la forme. Vous vous demandez de quoi nous allons parler aujourd’hui ? Eh bien nous allons parler de ‘‘l’uniforme au supérieur’’…

Y’en a de toutes les couleurs, de toutes formes, de toutes les sortes. Toutes les écoles supérieures, universités privées veulent imposer une couleur, une tenue à ses étudiants.

Au Plateau il y a au moins 10 écoles, et au moins 20 uniformes, si on tient compte que la licence à une couleur et le master une autre couleur. Au plateau, c’est à gauche de l’orange, du bleu ciel, du bleu pur, à droite, du jaune poussin, du blanc et une cravate rouge ou verte, même pas à deux pas devant, du violet ou du marron…

Poursuivons à Cocody, c’est carrément pire… Tous les secteurs de Cocody comportent au moins 3 écoles supérieures. Allant d’Angré à Riviera, passant par les 2 Plateaux. Chaque secteur a aussi sa couleur, et c'est toujours le même schéma (orange, marron, jaune, bleu, blanc, vert, gris, etc…) A la longue c’est plus qu’un festival de couleurs…

Mais, entre nous, le fait de forcément avoir une couleur pour son institut, une tenue stricte pour ses étudiants est-il forcément bénéfique ? Sachant que la première puissance mondiale, les Etats-Unis, qui comporte en leur sein les écoles les plus prestigieuses, n’exige aucune tenue, ni aucune couleur. Parlons aussi de la France qui est le rêve de pleins d’étudiants ivoiriens, n’impose aucune tenue stricte à ses étudiants du privé comme du public.

Sur quel domaine devrait-on se concentrer ? Sur la qualité de la formation ou sur la tenue des étudiants ? La formation ivoirienne n’étant pas vraiment reconnu à l’international, le moment n’est-il pas propice pour redoubler d’efforts dans les enseignements ? Ou alors est-ce normal, de s’accentuer sur la tenue universitaire, qui soit dit en passant, génère des frais supplémentaires aux parents des étudiants ? En un mot, amis lecteurs, jusqu’où ira l’uniforme ?

Dernière modification lelundi, 11 mars 2013 18:59
Plus dans cette catégorie : « Affaire de Choco…

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut