Menu
RSS

Buyo : Une dame perd connaissance après le coup de bec d'un coq "vénimeux"

Buyo : Une dame perd connaissance après le coup de bec d'un coq "vénimeux" linfodrome.com

 

Une affaire bien étrange, digne des mystères de l'Afrique, s'est produite le 22 novembre 2013, dans un campement situé dans la zone de Buyo. Le coup de bec d'un coq a failli entraîner un drame.

 

Sur les faits, nos sources informent que très tôt ce matin-là, dame Gboko Yvonne sort de sa case et se met à balayer sa cour. Là, un coq noir parmi les autres poulets, dormant dans un arbuste, descend de celui-ci. Et directement, fonce sur la bonne dame. Et, de son bec, il donne un violent coup au tibia gauche de l'infortunée ménagère. La pauvre qui ne s'attendait vraiment pas à cette agression, hurle, avant de s'écrouler.

Ses cris alertent son mari qui déboule de la maison. La pauvre a juste le temps de tout expliquer, avant que son état ne se dégrade subitement. Le mari alerte à son tour le voisinage. Celui-ci accourt et constate que dame Gboko Yvonne a perdu connaissance et bave. Évacuée à l'hôpital de Buyo, dans un état d'inconscience totale, elle ne retrouvera ses sens, qu'après six injections, deux sérums et un traitement anti-vénimeux. Oui, parce que le praticien révélera à la famille de la dame, qu'aussi surprenant que cela puisse être, le coq qui l'a piquée, lui a inoculé  du venin. Un coq avec du venin, c'est à y perdre son latin.

C'est ce qui fait donc dire, que ce coq n'est pas si « simple ».

Enfin, mystère de l'Afrique.

 T Mario ( Correspondant)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut