Menu

dailymotion-icon-jpg

Grand-Bassam: Un mois après les attaques, le tourisme au point mort !

Grand-Bassam: Un mois après les attaques, le tourisme au point mort ! fratmat.info

 

Grand-Bassam, la cité balnéaire, est toujours sous le choc, un mois jour pour jour, après les attaques survenues le 13 mars 2016. Selon des constats sur place, les plages qui refusaient jadis du beau monde les week-ends, l’affluence est loin d’être au rendez-vous. Idem pour les établissements hôteliers qui peinent à retrouver le taux record de fréquentation affiché avant le dimanche noir.

 

Au dire des sources proches des hôteliers, ce taux a chuté à 3% alors qu’il était à 80%. Pour tout dire, l’activité touristique ne tourne pas convenablement. Elle est au ralenti.

Pour autant l’espoir n’est pas perdu. Le premier motif d’espoir, c’est que le gouvernement ivoirien a vraiment pris à bras-le-corps les solutions consécutives à l’attaque de Grand-Bassam. Ce mercredi 13 avril, en guise de soutien aux acteurs et professionnels du secteur du tourisme, l’État leur a remis la somme de 300 millions de Fcfa, question de leur permettre de redémarrer véritablement et booster leurs activités frappées de plein fouet. Les hôteliers ont eu droit à 200 millions de Fcfa, quand les artisans et la mairie de la ville éternelle perçoivent 100 millions de Fcfa.

Pour appuyer le gouvernement, le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (Cepici) envisage d’apporter son expertise à la municipalité de Grand-Bassam, en vue de relancer pour de bon le secteur touristique. « Le rôle du Cepici est de permettre à la Côte d’Ivoire de se vendre surtout à l’extérieur pour promouvoir l’investissement. Je suis donc venu voir comment nous devons nous mettre ensemble pour que cette tragédie soit derrière nous et relancer l’économie de notre ville touristique », avait déclaré le directeur général du Cepici, Emmanuel Essis Esmel, au cours d’une récente visite dans ladite ville.

Pour rappel, le 13 mars passé, des terroristes d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ont assassiné 19 personnes et blessé 23 autres, sur la plage de la cité balnéaire de Grand-Bassam. Les victimes sont ivoiriennes, camerounaises, allemande, françaises, etc. Le présumé cerveau de l’opération, un certain Kounta Dallah a été identifié mais reste à présent introuvable. Deux suspects ont été en outre arrêtés au Nord du Mali, deux semaines après l’attentat. Dans la zone de Grand-Bassam, sur les frontières et partout en Côte d’Ivoire, les autorités ont renforcé la sécurité pour parer à toute éventualité.

Marcel APPENA
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

M-CONTENU VIDEO

Monsaphir Internet-TV

Côte D´Ivoire (Elfenbeinküste)   

Port-Bouët Sogefiha 
12 BP  2560 Abidjan 12
 
Tél :  00225-01 37 90 86

 

Allemagne (Deutschland)

Postfach 10 27 03
45027 Essen
Deutschland

Tél : 0049-15210257642
monsaphir.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.