Gestion des déchets ménagers: Ecoti-Sa opte pour une sensibilisation tous azimuts

L’opérateur de la collecte et de la gestion des déchets des communes du Plateau, Cocody, Abobo, Anyama et Bingerville, Ecoti-Sa, est résolument engagé à réussir la mission à lui confiée par les autorités ivoiriennes.

En plus de l’impressionnant dispositif logistique et humain de ramassage et de traitement des déchets déployé dans ses zones de compétence, l’entreprise qui est à la tâche depuis le 2 novembre 2018, veut désormais axer sa politique sur la sensibilisation de proximité des ménages. C’est dans cette optique qu’elle a acquis un véhicule de type 4X4 surmonté de haut-parleurs.

L’engin, spécialement dédié à la sensibilisation de masse, a été présenté le 2 octobre, en marge du forum d’échange et de partage dénommé le « Mercredi des déchets », qu’organise tous les mois, Ecoti-Sa dans une des communes à sa charge. L’édition d’octobre qui avait lieu au Plateau, a été mise à profit par l’opérateur pour réaffirmer ses engagements en matière de salubrité et d’assainissement aux autorités communales et aux populations.

Pour le directeur général d’Ecoti-Sa, Jalel Nafti, la nouvelle politique de gestion des déchets tient ses promesses dans le district d’Abidjan. Les opérateurs jouent pleinement leur partition pour redonner à la capitale économique son lustre d’antan. Seule ombre à ce tableau prometteur, l’incivisme des populations. « Tous nos efforts seront vains si les Ivoiriens ne nous accompagnent pas. Il faut que les ménages acceptent de verser leurs ordures dans les poubelles et respectent les heures de passage des camions de ramassage des ordures », a plaidé le patron d’Ecoti-Sa.

Dénonçant, par ailleurs, la destruction et le vol des bacs à ordures installés à divers endroits par l’opérateur. L’enjeu, selon lui, est aujourd’hui d’amener les populations à changer de comportement et à adopter des habitudes éco-citoyennes.

GERMAIN GABO