Soutien au Président Ouattara : Adjoumani salue l'engagement des populations baoulé

Face à la mobilisation exceptionnelle des chefs traditionnels, le ministre Adjoumani, émissaire du Premier ministre, a salué l'engagement des populations baoulé et leur sens du respect de la parole donnée, à l'image du Président Félix Houphouët-Boigny qui a gouverné la Côte d'Ivoire, sans distinction d'ethnie et de religion.

Selon lui, le vrai héritier du père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne n'est autre que le Président Alassane Ouattara qui œuvre inlassablement à la promotion et à l'immortalisation du président Félix Houphouët-Boigny, à travers le Rhdp.

Aux populations demeurées attentives à son message malgré la canicule, le représentant du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly les a engagées à préserver la paix.
Il a, en outre, félicité les populations du Tchéwy qui se sont inscrites, de par leur mobilisation sans faille, dans la vision du président du Rhdp, celle d'élargir les sillons du développement tracés par le Président Félix Houphouët-Boigny, dans la paix.

Ce qui se traduit par les importants projets de développement pour améliorer leur quotidien.

Notamment l'autoroute en construction jusqu'à Bouaké, le bitumage de l'axe Tiébissou-Didiévi et, bientôt, à travers la commune de Tiébissou.

Le ministre Adjoumani n'a pas omis de rendre publiquement hommage à Ousmane Bamba, qui œuvre pour le développement et la cohésion sociale. D'autant qu'il n'a pas attendu de bénéficier des moyens de l'État pour se mettre au service de toute la collectivité, sans distinction d'ethnie et de coloration politique.

L'émissaire du Premier ministre a enfin invité les populations à faire la paix et surtout à soutenir Ousmane Bamba dans ses initiatives.
« Je dis merci au Président de la République pour avoir permis ce grand rassemblement de ce jour. Je dis infiniment merci au Président Alassane Ouattara parce qu'il a sauvé ma vie, oui il a sauvé notre région. Disons-lui merci », a souligné pour sa part Ousmane Bamba à ses parents, avant de leur promettre la reprise de ses actions sociales, après une courte trêve.

Aux femmes qui souffrent pour la corvée d'eau et celles qui, dans les villages, attendent une broyeuse à manioc pour réduire la pénibilité de la fabrication de l'attiéké, Ousmane Bamba a promis de mettre bientôt fin à leur souffrance, en réparant les pompes, en distribuant des broyeuses à manioc et des fonds pour leurs activités génératrices de revenus.

« Chers parents, quelqu'un qui fait des routes et des ponts ne pense pas à lui. Il pense aux enfants, aux jeunes. C'est pourquoi nous devons aller à Abidjan pour dire merci au Président Alassane Ouattara pour tout ce qu'il a fait pour Tiébissou », a indiqué Ousmane Bamba à ses parents et en particulier aux jeunes pour qui le Président de la République, a-t-il dit, a d'importants projets pour leur insertion professionnelle.
Il a enfin exhorté les cadres à fédérer leurs énergies pour bâtir, dans l'union, le département de Tiébissou.

N'DRI CÉLESTIN