Thierry Tanoh, Pdci-Rda à ses parents à Tiebissou

« Je voudrais vous transmettre ses salutations. Depuis que je suis sorti du gouvernement, il y a un an, je n’ai pas parlé. Parce que moi, je ne parle pas beaucoup et la première fois que je prends la parole, c’est ici. Les grands frères sont venus me voir et ils m’ont dit, petit frère, est-ce que tu peux venir chez nous parce qu’il y a des rumeurs qui courent pour dire qu’au PDCI, il n’y a pas de monde ?

Alors toute suite, j’ai répondu avec plaisir, voilà encore pourquoi je suis ici.

Et je le dis et vous-mêmes, vous le démontrez par votre présence massive que le PDCI est là, qu’il est bien vivant. Pourquoi je dis que c’est un honneur pour moi d’être ici ? Parce que dans la vie, si vous n’avez pas quelque chose qui guide votre pas, vous êtes perdu. Et ce qui m’encourage, ce qui m’anime et me donne la force de venir et de continuer de travailler, c’est vous. C’est vous et vous tous qui êtes du PDCI depuis des générations et qui travaillez pour la Côte d’Ivoire.

On vous a dit que j’aurai pu prendre d’autres décisions. Que j’aurais pu faire d’autres choix mais j’ai fait le choix de rester au PDCI. Parce que vous constituez des modèles et des exemples pour moi. Vous vous êtes battus pour le PDCI-RDA, vous vous êtes battus pour la Côte d’Ivoire. Et tout ce que je fais, c’est de suivre vos traces. Et je veux que les jeunes, ici réunis, écoutent la sagesse de nos chefs ici, de nos mamans afin que le PDCI-RDA continue à prospérer et à construire notre pays. Oui, le PDCI construit.

Quand on me demande pourquoi je suis resté au PDCI, je réponds est-ce qu’on quitte sa famille ?

Jamais !

Alors il n’y a pas meilleure réponse que cela. Donc, il n’y a aucune discussion. Parce que quand on est dans sa famille et qu’on est aimé par sa famille, on ne peut qu’aller de l’avant et c’est ce que nous sommes en train de faire. Plus souvent, quand on va quelque part, on dit c’est un honneur pour nous de vous recevoir. Non, moi je dis c’est un honneur pour moi que vous me receviez ici, parce qu’on est là pour travailler pour vous.

Si quelqu’un vous dit le contraire, c’est faux, parce que le cœur de la Côte d’Ivoire c’est ici. Ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que vous êtes de grands acteurs de l’économie de ce pays.

Et comme l’a dit le président Félix Houphouët-Boigny, le succès de ce pays repose sur l’agriculture et on sait combien vous faites beaucoup et c’est à nous de vous remercier et je vous remercie du fond du cœur.

Certaines personnes peuvent venir ici vous donner de l’argent, mais sachez que l’argent, vous mettez dans la poche et vous dépensez et c’est fini.»

Source: PDCI 2020 ( Kouaho Jacob)