Le smartphone pliable de Samsung disponible en France le 18 septembre pour 2020 euros

IFA 2019 - Le lancement du téléphone de la marque sud-coréenne a été décalé de plusieurs mois après des gros soucis techniques. Il sortira finalement en édition limitée.

Le Galaxy Fold est-il enfin prêt à prendre son envol?

Samsung a en tout cas officialisé, jeudi matin, le nouveau lancement de son smartphone pliable. L’appareil sortira en Corée du Sud vendredi. Pour la France, il faudra patienter le 18 septembre. Le Galaxy Fold sera vendu à son prix initial de 2020 euros dans des boutiques partenaires.

Samsung précise qu’il s’agit d’un smartphone “capsule”, c’est-à-dire vendu en édition limitée et dans un petit nombre de pays (France, États-Unis, Corée du Sud, Allemagne, Singapour, Royaume-Uni).

Il devrait être remplacé, en 2020, par un nouveau téléphone pliable.

Réussite impérative

Pour Samsung, la réussite de cette nouvelle sortie est impérative.

galaxy fold mea culpa big 0987 b

Le lancement initial du Galaxy Fold, en avril, a été marqué par de nombreux couacs techniques. Plusieurs journalistes ont vite cassé l’appareil lors de leurs tests. Pour couper court à toute polémique, Samsung avait annulé la sortie du téléphone dans la précipitation.

Le téléphone qui sort ce mois-ci est une version améliorée du précédent: sa charnière a été renforcée et l’ouverture du smartphone ne provoque plus de striure blanche sur l’écran, qui a été renforcé. Ouvert, son écran mesure 7,3 pouces, soit 18,5 centimètres.

Pour conclure cette communication quelque peu chaotique, Samsung a décidé, au dernier moment, de montrer la nouvelle version du Galaxy Fold à l’IFA de Berlin, le grand salon européen de high-tech.

L’évènement est généralement plutôt l’occasion pour le constructeur coréen de rouler des mécaniques dans l’électroménager.

Mais le temps presse.

Huawei, le grand concurrent chinois de Samsung, doit lui aussi annoncer la mise en vente de son smartphone pliable, le Mate X, en septembre.

D’autres constructeurs, comme Xiaomi ou LG, qui pourrait présenter son propre appareil du genre à l’IFA, sont aussi sur les rangs.

Reste à savoir si les consommateurs ont vraiment envie de plier leur smartphone en deux.