Tombe de DJ Arafat profanée : Diane Blé aux mains de la police

Diane Blé, une jeune dame, accusée d’avoir pris part à la profanation de la tombe de DJ Arafat, est désormais aux mains de la police nationale, indique Police Secours, ce jeudi 5 septembre 2019.

Selon notre source, Diane Blé avait annoncé elle-même, sur les réseaux sociaux notamment Facebook, avoir pris part à la profanation et précisé que « le corps qui était dans le cercueil n’était pas celui de l’icône du Coupé-Décalé ».

Jusque-là dans sa cachette, Mlle Blé a été cueillie par les enquêteurs, « aux moyens techniques ». Elle devra répondre de ses actes devant le Tribunal.

Citant la police, notre source révèle que d’autres interpellations sont prévues « dans les heures qui suivent ».

Depuis quelques jours, les services de la police nationale avaient lancé un appel à témoins, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire concernant « profanation de la tombe d’Arafat ». Et pour ce faire, plusieurs individus ont été déjà interpellés à Abidjan, selon le procureur Richard Adou.

Diane Ble 0984

EDOUARD KOUDOU