Fête de génarétion/Fatchué à Elokato (Bingerville): Un parcours initiatique de plus de 20 ans

Conformément à la tradition, la célébration du Fatchué en pays Atchan constitue la quatrième et dernière étape d’un long parcours initiatique. Ce parcours qui dure en moyenne entre 20 et 25 ans, est composé de 4 grandes étapes.

Au terme de ce processus, la génération accède aux responsabilités de la gestion dans la communauté. Le passage de ces différentes étapes initiatiques pour les Tchagba d'Élokato, a débuté en 1998, soit 21 années d’apprentissage.

Première étape : La sortie des catégories et le découpage

Cette étape fut celle des sorties des différentes catégories qui composent la génération Tchagba, avec la présentation au public de leurs guerriers. Elle a débuté en 1998 et a duré 12 ans. Cette étape a vu la répartition officielle des Tchagba en 4 catégories. Ainsi les Djehou (ainés) sont sortis en 1998, suivis des Dogba (cadets) en 2002, puis les Agban (benjamins) en 2006, et enfin les Assoukrou (minimes), en 2010.

Deuxième étape : la sortie des tam-tams

Ce passage voit la présentation des tam-tams de chaque catégorie à la communauté. Cette étape s’est déroulée sur 4 années. Les Djéhou ont ouvert le bal en 2012, et les Assoukrou ont refermé les portes de cette étape initiatique en 2015.

Troisième étape : la cérémonie des quartiers appelée Aklokou

Elle s’est déroulée en 2018. Il s’agit de la cérémonie d’intégration de tous les membres de la génération, Tchagba dans les trois quartiers du village.

Quatrième étape : la cérémonie de Fatchué

Elle a lieu en moyenne dans un cycle de 20 à 25 ans. Elle met fin au processus d’apprentissage de la génération. Elle constitue une véritable preuve de solidarité, d’unité et de discipline. Par ailleurs, elle matérialise la vitalité et la maturité d’une génération dans l’antichambre qui exprime implicitement sa pleine capacité à conduire la destinée de la communauté.

DRAMOUS YÉTI