Bouna/Parc de la Comoé: Deux orpailleurs clandestins condamnés à 12 mois de prison

Deux individus ont été condamnés, mercredi, par la section du tribunal de Bouna, à 12 mois de prison ferme et 100 000 F CFA d’amende chacun pour s’être introduits frauduleusement dans le parc national de la Comoé et se livrer aux activités d’orpaillage.

Ces clandestins s’adonnaient à des travaux de fouilles, munis de pioches, pelles et d’un appareil de détection. Ils opéraient dans la zone Est du parc, secteur Bouna. Les patrouilles renforcées des commandos forestiers de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) ont permis de mettre le grappin sur ces quidams.

En plus de leur peine, le tribunal a ordonné la confiscation de leur matériel en vue de leur destruction.

Au cours d’un entretien avec l’AIP début octobre, le nouveau chef secteur OIPR de Bouna, le lieutenant N’Guessan Yao Emile, a promis de mettre tout en œuvre pour élaborer des stratégies axées sur une meilleure conservation du parc national de la Comoé, traduites par des sanctions sévères pour toute personne qui s’y introduirait frauduleusement.

(AIP)