Gauff, c'est fou !

WIMBLEDON - A 15 ans, Cori Gauff va découvrir la deuxième semaine au All England Club. La (très) jeune Américaine a renversé vendredi la Slovène Polona Hercog, 60e joueuse mondiale, en 2h46, au 3e tour du Majeur anglais. Elle défiera Simona Halep en huitième de finale lundi.


Quel caractère ! A seulement 15 ans, Cori Gauff va découvrir la deuxième semaine d’un tournoi du Grand Chelem dans le Temple du tennis, devenant la plus jeune joueuse à accomplir un tel exploit depuis Anna Kournikova à l'US Open il y a 23 ans. Vendredi, l’Américaine, actuelle 313e joueuse mondiale et issue des qualifications, a encore surpris son monde dans un autre style. Alors qu’elle n’avait pas abandonné un set avant ce 3e tour, elle a frôlé l’élimination, sauvant deux balles de match avant de finalement s’imposer (3-6, 7-6, 7-5) en un peu moins de trois heures face à la Slovène Polona Hercog, 60e joueuse mondiale. En huitième de finale, le défi sera immense contre Simona Halep, tête de série numéro 7.

Vaincre Venus Williams au 1er tour ne lui suffisait pas. A son très jeune âge, Cori Gauff n’est pas du genre à se laisser griser et a de la suite dans les idées. Dominée vendredi pendant près de deux sets par une Polona Hercog bien plus expérimentée qu’elle, l’Américaine a refusé d’accepter son sort, sauvant deux balles de match pour arracher le tie-break du deuxième set 9 points à 7 après un dernier échange de folie.

Gauff a alors pris l’avantage psychologique dans la manche décisive, réalisant le break rapidement (3-6, 7-6, 4-1), avant que la tension ne la rattrape enfin et que son adversaire ne revienne (3-6, 7-6, 4-4). Mais loin de paniquer, l’Américaine est repartie de l’avant, soignant ses jeux de service. Sous pression au moment de servir pour rester dans le match, Hercog a fini par céder et le Centre Court s’est embrasé. Il s’agit de la 6e victoire consécutive de Gauff sur le gazon anglais (trois en qualifications) et elle n'a sous doute pas fini de surprendre. "Les gens disent que le court numéro 1 est mon court. Le Centre Court me va bien aussi", a-t-elle glissé, malicieuse, après son nouvel exploit. Déjà tout d'une grande.