Meeting de Yamoussoukro : La jeunesse du Pdci prête à assurer 80% de la mobilisation

Valentin Kouassi, président de la jeunesse urbaine du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Jpdci), interdit d’activités politiques par la justice ivoirienne, a mis en mission, dans la capitale politique, Yamoussoukro, Kouakou Gustave, Secrétaire à l’organisation et à la mobilisation du bureau exécutif de la Jpdci urbaine.

Ce, pour sonner la mobilisation de la jeunesse du parti doyen de Côte d’Ivoire pour le giga meeting du 19 Octobre prochain, à la place Jean Paul II, de Yamoussoukro. La réunion qui s’est tenue à la salle de délibération de la mairie a vu la nomination par Valentin Kouassi, du coordonnateur Jpdci urbaine de la cité des Lacs, Allah Mathieu, en qualité de président du comité d’organisation de ce meeting au niveau de la Jpdci urbaine. Cela, en présence de l’ensemble des coordonnateurs Jpdci urbaine et rurale du District autonome de Yamoussoukro; sous la supervision de l’Inspecteur du parti, Paul Kouadio Kakou, du permanent de la délégation communale Pdci, Yobouet Kouamé et de plusieurs secrétaires de section ainsi que des présidents de mouvements de soutien au Pdci-Rda.

Dans son adresse à la mobilisation de tous pour relever le défi qui les attend, Kouakou Gustave a indiqué « Soyons résilients, l’argent, c’est bon, c’est vrai mais comme l’a dit le grand frère Marius Yao, demain sera plus doux qu’aujourd’hui.

Le combat continue !

Nous devons mobiliser 100 000 personnes pour remplir la place Jean Paul II, ce travail est confié au coordonnateur Jpdci urbaine de Yamoussoukro, nous devons l’aider, travailler en équipe afin d’accueillir tous les jeunes qui viendront ce jour du 19 octobre de partout la Côte d’Ivoire.

Chers ainés, nous comptons sur vous, sur vos conseils avisés pour que l’équipe qui sera mise en place soit le plus efficace possible. Car sur les 100 000 personnes attendues, nous voulons 80 000 jeunes.

Et si nous atteignons cela, le président Bédié sera fier de nous et Yamoussoukro criera yes ce jour-là » a-t-il, d’emblée, fait savoir avant de faire noter ceci « Nous notons l’engouement et l’adhésion totale des jeunes du Pdci-Rda du district de Yamoussoukro. Prêts à respecter les consignes, les mots d’ordre et l’appel lancé par professeur Maurice Kakou Guikahué, appelé affectueusement capitaine courage. Ils sont prêts à démontrer aux yeux de la communauté internationale et nationale que le Pdci-Rda est le choix des Ivoiriens, que le Pdci est un parti de mobilisation, parti de la grande masse de la Côte d’Ivoire » a-t-il indiqué aux médias avant de relever que le travail de la mobilisation est confié à chaque responsable de zone au niveau de la Jpdci.

 100 000 personnes attendues

Nommé patron de l’organisation au niveau de la jeunesse, Allah Mathieu s’est montré confiant « Comme vous le dites, nous aurons, le 19 octobre, ici même dans notre village-capitale politique, un giga meeting du Pdci-Rda. La haute direction de notre parti a annoncé 100 000 personnes attendues. Nous, nous disons que les jeunes doivent représenter en termes de pourcentage 80% de ce chiffre annoncé.

Et comme nous le disons, ici, c’est Yamoussoukro et Yamoussoukro, c’est le Pdci-Rda et à chaque défi, le Pdci-Rda à Yamoussoukro a su triompher et donc pour nous, nous saurons relever ce défi important. Parce que c’est ensemble, en équipe que nous allons travailler pour gagner cette bataille de la mobilisation tant attendue. Cela avec nos ainés, nos délégués qui ont toujours su nous soutenir. »

Quant au vice-président de la Jpdci urbaine en charge du Grand Centre, Elias Kouadio, il indiquera « Yamoussoukro doit vibrer car la mobilisation sera totale.

Dans le District autonome de Yamoussoukro, nous allons démontrer que le Rhdp n’a pas de territoire ici !!! » Kouadio Kakou Paul, Inspecteur du parti, a eu, pour sa part, à galvaniser les jeunes.

Le faisant, il a souligné « Je suis rassuré que la relève au Pdci est assurée. Je suis d’autant plus heureux et fier que vous êtes là nombreux et mobilisés, vous avez répondu à l’appel de vos coordonnateurs et surtout de votre président national, Kouassi Valentin.

La jeunesse est le fer de lance de toute organisation politique.

C’est pourquoi vous devez être toujours au-devant du combat politique.

Je voudrais vous féliciter pour avoir pris le devant de la mobilisation pour le meeting du 19 octobre prochain.

Sachez aussi que nous, vos aînés, sommes avec vous pour relever le défi de la grande mobilisation de ce jour du 19 octobre.

Allez donc tranquillement à ce combat de la mobilisation parce que nous sommes derrière vous.

Parcourez villages, hameaux, quartiers, campements pour montrer à la face du monde, ce 19 octobre, que le Pdci est debout, debout, debout avec Henri Konan Bédié.

Car sachez que nous devons, en même temps, nous préparer à reconquérir le pouvoir d’Etat perdu par conspiration en 1999… »

Pour Yobouet Kouamé, permanent de la délégation communale Pdci-Rda Yamoussoukro, l’heure est aux courageux politiques « Au Pdci, on n’oublie personne.

Celui qu’on oublie, c’est celui qui fait comme les déserteurs, les vendus qu’on voit ces temps-ci.

Alors, soyez courageux, soyez les ambassadeurs du Pdci-Rda dans vos quartiers, villages et hameaux afin que le 19 octobre, la place Jean Paul II refuse du monde. »

Avec eux, les secrétaires de section à l’image d’Aimé Kouassi et les mouvements de soutien qui se disent prêts à relever le défi de la mobilisation.

J.P.L.